Usine Bosch de Rodez: le "sommet" de Stuttgart n'apporte pas de solution miracle - 15/03/2019

Une délégation composée d'élus du Rhône et de l'Aveyron, de Carole Delga, présidente de la région occitane, et du délégué interministériel, Jean-Pierre Floris, a été reçue jeudi en Allemagne par les plus hauts responsables du groupe Bosch.

Comme on pouvait s'y attendre, le "Sommet de Stuttgart" n'a pas apporté de solution miracle. Après cette rencontre avec plusieurs hauts responsables du groupe Bosch, au cours de laquelle devait être débattu l’avenir de l’usine de Rodez, les sentiments étaient très mitigés. Le maire de Rodez et président de l'Agglo s'est dit très déçu: "Nous avons été très bien reçus, mais nous n'avons pas de réponse précise aux questions. Ils sont prêts à étudier toutes les pistes, mais ce n'est pas ce que nous leur demandons de nous apporter. des pistes … "

Pour le maire d’Onet-le-Château, Jean-Philippe Kéroslian: "Nous devons arrêter la tendance à la baisse du diesel. Le gouvernement réfléchit toujours. C’est notre situation désespérée. C’est une situation de faiblesse.Il faut Etat français déménage et reconnaît les vertus du diesel moderne. "

A lire au Centre de presse de l'Aveyron ce samedi 16 mars.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.