Une série d'actions d'Attac en France pour dénoncer la finance "toxique"

Dix ans après la chute de Lehman Brothers, les activistes Attac ont organisé une soixantaine d'actions dans toute la France. Une mobilisation pour dénoncer la finance "toxique". Des centaines de militants Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) ont manifesté samedi 15 septembre devant les agences des grandes banques parisiennes, lilloises ou marseillaises. Dix ans après la chute de Lehman Brothers, ces militants ont utilisé des affiches, de la fumée et du savon noir pour protester.@attac_fr à la banque HSBC à Paris pour dénoncer les investissements climatiques au lieu de financer la transition écologique #toxicfinance #TenYearsOn #PasAvecNotreArgent #ClimatJustice @a_chaussalet @ 350France @ greenpeacefr @ julienbayou pic.twitter.com/afKUBsJ5Ao – Gauthier Cecile (@CecileGth) 15 septembre 2018 A Paris, une soixantaine de militants de l'ONG se sont rassemblés peu après 16h30 devant un bâtiment prestigieux de la banque HSBC sur les Champs-Elysées, enduisant de savon noir deux de ses vitrines. "L'objectif est de célébrer à notre manière les 10 ans de la crise financière, car rien n'a été fait, ou si peu, pour désarmer les grandes banques et les marchés financiers", a déclaré à l'AFP Aurélie Trouvé, porte ouverte. Sous le regard des spectateurs, les activistes d'Attac se sont retrouvés entourés d'une ligne de CRS alors qu'ils quittaient les lieux. Ils étaient toujours bloqués à 18h30, attendant un contrôle d'identité. Attac a déclaré avoir mené "une soixantaine" d'actions similaires en France, visant quatre banques: HSBC, Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole. Une centaine d'actions similaires étaient prévues le même jour à l'étranger, principalement en Europe.#VIVRE à #Paris Pendant plus d'une heure, des militants ont été arrêtés par la police pour un contrôle d'identité #PasAvecNotreArgent # 10ans pic.twitter.com/g3oypEdMEs – Attac France (@attac_en) 15 septembre 2018 Une cinquantaine de militants de l'ONG anti-mondialisation se sont réunis sur la Grand-Place de Lille et ont ensuite collé des pancartes sur les guichets des banques. "Nous dénonçons les investissements climatiques des banques et l'évasion fiscale, qui, en privant les Etats d'argent, les empêche de financer la transition énergétique et écologique", a affirmé à l'AFP René Sobry, un manifestant lillois. également des articles connexes

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.