Une intelligence artificielle jugée "dangereuse" par ses créateurs - 17/02/2019

Des chercheurs de la start-up OpenAI, soutenus notamment par Elon Musk, ont le sentiment d'avoir créé un monstre.

Surnommée GPT2, cette intelligence artificielle est capable d’écrire des articles de presse et des œuvres de fiction, entre autres. Et de manière si parfaite qu'il est impossible de faire la différence avec un texte écrit par un être humain, rapportent dans un article nos collègues de Cnews.

Parmi les tests réalisés par les chercheurs, la présentation d'un article sur le Brexit. L'intelligence artificielle a ensuite été en mesure d'inventer des citations crédibles du député Jeremy Corbyn, principal opposant de Theresa May, et de discuter de sujets spécifiques liés au sujet, tels que la frontière irlandaise.

Peur de l'usage malveillant

Les chercheurs ont alors souhaité prendre des précautions. Ils veulent étudier les utilisations que pourraient faire les personnes malveillantes avant de rendre publiques leurs recherches. Les possibilités d'utilisation malveillante sont nombreuses: générer des critiques négatives ou positives sur les produits, des spams ou des fausses informations.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.