Une émeute de chatte hospitalisée "a repris conscience"

Piotr Verzilov, un membre de la Pussy Riot hospitalisé à Moscou depuis mardi dans un état grave, a "repris connaissance" et est sorti des soins intensifs, a déclaré son compagnon qu'il était "empoisonné". "Petya (Piotr) a repris conscience", mais souffre toujours d’hallucinations et d’illusions, a déclaré vendredi au site de presse de Meduza Veronika Nikoulchina, également membre du groupe punk protestant.

»LIRE AUSSI – Russie: un membre de Pussy Riot hospitalisé dans un état grave

Pyotr Verzilov, 30 ans, de nationalité canadienne, a été hospitalisé mardi après une audience et a été transféré deux jours plus tard aux soins intensifs dans un hôpital renommé du centre de Moscou, le Sklifossovsky Institute. Son état a été décrit vendredi comme "grave" par cet hôpital.

Son partenaire a déclaré plus tôt vendredi à Meduza qu'il avait été empoisonné. "C’est une véritable intoxication, avec quelque chose comme l’atropine. Seule cette question est importante", at-elle déclaré. Aucune cause pouvant expliquer son état n'a été donnée par une source officielle. Selon Veronika Nikulchina, Piotr Verzilov a commencé à se sentir mal mardi soir. "Le soir, il a commencé à se sentir mal. Il a perdu la vue, sa vision s'est assombrie", a-t-elle déclaré jeudi.

Veronika Nikulchina et Piotr Verzilov font partie des quatre membres de la Pussy Riot qui sont entrés sur le terrain lors de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA portant des uniformes de police. Ils avaient été condamnés à 15 jours de détention. Piotr Verzilov est également le fondateur du site Web MediaZona, qui fournit des informations sur les procès des défenseurs des droits humains.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.