nouvelles (1)

Newsletter

Une affaire d’effraction obtient un accord de plaidoyer

21 septembre – Au lieu d’un procès devant jury, un homme de Pauls Valley a plutôt choisi de conclure un accord de plaidoyer dans une affaire remontant à un peu plus d’un an.

Juste avant que les jurés ne soient censés être assis pour un procès, Christopher Trevino, 32 ans, n’a pas contesté une poignée d’accusations criminelles liées à son effraction nocturne dans une maison à l’est de Pauls Valley le 3 septembre 2021.

On pense que Trevino était sous l’influence d’une sorte de drogue lorsqu’il est entré dans la résidence au petit matin.

On pense également que Trevino pensait qu’il était dans sa propre maison lorsque l’invasion de domicile s’est produite.

Lorsque Trevino était dans la maison, le bruit qu’il faisait en se promenant a réveillé un couple endormi.

Un propriétaire masculin confronté à Trevino a déclaré que c’était Trevino qui avait attrapé un marteau et percé un trou dans une planche à repasser dans une salle d’artisanat. Le résident a dit qu’il a alors saisi un fusil de chasse et a dit à sa femme d’appeler le 911.

L’homme a dit qu’il avait frappé Trevino à l’estomac avec le canon du fusil de chasse et qu’il avait réussi à le faire tomber au sol et à le tenir jusqu’à l’arrivée des policiers.

Ces officiers ont rapporté que Trevino semblait être sous l’influence d’un certain type de stimulant alors qu’il restait combatif pendant son arrestation.

Dans le cadre de l’accord, Trevino a été condamné à 10 ans de prison pour une accusation modifiée d’agression avec intention de commettre un crime, d’agression contre un policier et de dommages matériels malveillants.

Il a été reconnu pour le temps déjà purgé et a reçu l’ordre de n’avoir aucun contact avec les victimes lorsqu’il sera libéré de son incarcération.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT