Un responsable signale une augmentation importante des cas de COVID-19 en Indonésie

Au cours des derniers jours, du 23 au 25 janvier 2022, il y a eu une augmentation extraordinaire du nombre de cas.

Jakarta (ANTARA) – Le nombre de cas de COVID-19 en Indonésie a considérablement augmenté au cours des derniers jours, a déclaré le conseil de surveillance du chef de l’Agence publique de santé et de sécurité sociale (BPJS Kesehatan), Acmad Yurianto.

“Récemment, cette pandémie de COVID-19 ne pouvait pas être considérée comme non dangereuse”, a noté Yurianto lors de sa déclaration lors d’un événement de dévoilement virtuel sur Zoom mercredi.

“Au cours des derniers jours, du 23 au 25 janvier 2022, il y a eu une augmentation extraordinaire du nombre de cas”, a-t-il expliqué.

L’ajout quotidien de cas du 22 au 25 janvier 2022 a commencé à partir de 3 205 patients, 2 925 patients, 2 927 patients et a atteint jusqu’à 8 878 patients.

Ce chiffre devrait être une révélation sur le fait que la menace d’infection au COVID-19 se cache parmi la population, a-t-il fait remarquer.

S’il est observé plus loin, sur les 1 766 cas d’Omicron identifiés au niveau national, près de la moitié d’entre eux étaient des transmissions locales, a-t-il souligné.

“Cela signifie qu’ils ne viennent pas de voyages internationaux”, a-t-il expliqué.

Nouvelles liées: L’Indonésie enregistre 3 205 cas quotidiens de COVID-19

Yurianto a encouragé le public à se conformer aux protocoles de santé établis par le gouvernement afin de prévenir l’infection.

Tout le monde devrait s’engager fermement à respecter les protocoles de santé en portant un masque, en évitant les foules et en se lavant les mains (3M), a-t-il noté.

De plus, les voyages, en particulier les voyages internationaux, ne devraient être limités qu’aux activités importantes ou urgentes.

Il est également important que les gens se fassent vacciner.

“Rappelez-vous, ce virus n’est jamais allé à l’école. Il ne choisit jamais lequel il va infecter. Espérons que cela puisse devenir la référence pour que nous respections les protocoles sanitaires”, a fait remarquer Yurianto.

Selon les données fournies par le groupe de travail sur la manipulation du COVID-19, au 24 janvier 2022, au moins 4 289 305 personnes avaient été testées positives pour le COVID-19 dans le pays.

Pendant ce temps, 4 124 211 personnes s’étaient rétablies et 144 227 personnes avaient succombé à la maladie.

Nouvelles liées: Un épidémiologiste met en garde contre une troisième vague potentielle de cas de COVID-19

Nouvelles liées: Augmentation des cas de COVID-19 avertissant d’augmenter la vigilance: gouvernement

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT