Home » Un petit pas de plus vers la PMA pour toutes, le travail des enfants en augmentation, le féminicide de Julie Douib jugé à Bastia… L’actu ce jeudi matin

Un petit pas de plus vers la PMA pour toutes, le travail des enfants en augmentation, le féminicide de Julie Douib jugé à Bastia… L’actu ce jeudi matin

by Nouvelles
Retrouvez toute l’actualité de ce jeudi matin.

Dans l’actualité

Un petit pas de plus vers la PMA pour toutes. Le dénouement approche : dans la nuit de mercredi à jeudi, l’Assemblée nationale a adopté pour la troisième fois le projet de loi bioéthique et sa mesure phare de la PMA pour les couples de femmes et les femmes seules, malgré la vive opposition d’élus de droite. Le Sénat, hostile aux principales mesures du projet de loi, va l’examiner une ultime fois le 24 juin, avant de laisser le dernier mot à l’Assemblée le 29 juin. Des couples de femmes pourront «s’inscrire dans des parcours PMA dès la rentrée», a promis le ministre de la santé, Olivier Véran. Les associations LGBT n’ont cessé de protester contre le retard pris par la loi, probablement la seule grande réforme de société du quinquennat.

Le travail des enfants augmente pour la première fois en deux décennies. Des millions d’enfants risquent d’être poussés à travailler à cause de la pandémie de Covid-19, au moment où le monde a enregistré la première hausse du nombre d’enfants au travail en deux décennies, a mis en garde l’ONU jeudi. Un rapport conjoint de l’Organisation internationale du travail (OIT) et de l’Unicef, l’agence onusienne en charge du bien-être des enfants, estime qu’au début 2020, 160 millions d’enfants étaient forcés de travailler, soit 8,4 millions de plus en quatre ans. Si les projections actuelles sur la hausse de la pauvreté dans le monde devaient se matérialiser, ce sont neuf millions d’enfants de plus qui vont être forcés de trouver du travail d’ici la fin de l’année prochaine, selon le rapport.

Dieselgate : Peugeot mis en examen en France après Renault et Volkswagen. Après Volkswagen en mai et Renault mardi, Peugeot a été mis en examen mercredi pour «tromperie entraînant un danger pour la santé de l’homme ou de l’animal» en France dans l’enquête sur le scandale du «dieselgate», débloquant un dossier enlisé depuis des années qui pourrait aboutir aussi à la mise en cause de Citroën et de Fiat-Chrysler. Un rapport de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), transmis à la justice en février 2017, évoquait une «stratégie globale visant à fabriquer des moteurs frauduleux, puis à les commercialiser». Au vu des infractions constatées, la DGCCRF évaluait l’amende maximale encourue par la société à 5 milliards d’euros.

See also  Nancy Pelosi demande une enquête similaire sur le 11 septembre sur les agressions du Congrès | Élections américaines

Gifle à Macron : l’auteur présumé jugé jeudi en comparution immédiate. L’auteur présumé de la gifle infligée mardi au président de la République Emmanuel Macron lors d’un déplacement à Tain l’Hermitage (Drôme) sera jugé jeudi en comparution immédiate, a indiqué dans un communiqué le procureur de la République, Alex Perrin. Damien T., 28 ans, inconnu des services de police, a reconnu lors de sa garde à vue avoir porté un coup au chef de l’Etat et avoir prononcé des paroles dénonçant la politique. Mais il assure avoir agi «d’instinct», «sans réfléchir», «pour exprimer son mécontentement», précise le communiqué.

En Birmanie, Aung San Suu Kyi inculpée pour corruption. L’ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, renversée par un coup d’Etat militaire, a été inculpée pour corruption, accusée par la junte d’avoir perçu plus d’un demi-million de dollars et onze kilos d’or de pots-de-vin. Interpellée au matin du 1er février et assignée depuis à résidence, la lauréate du prix Nobel de la paix 1991 fait déjà face à de nombreuses poursuites judiciaires allant de la possession illégale de talkies-walkies à l’incitation à des troubles publics et à la violation d’une loi sur les secrets d’État. «Ces accusations sont absurdes», a dénoncé l’un de ses avocats, Khin Maung Zaw. Le but est de «la tenir à l’écart de la scène (politique) du pays et de salir son image».

A suivre

Le féminicide emblématique de Julie Douib jugé à Bastia. L’ex-compagne de Julie Douib, Bruno Garcia, sera jugé à partir de ce jeudi à Bastia pour le meurtre de la jeune femme, en 2019 à L’Île-Rousse. Ce féminicide avait provoqué une mobilisation sans précédent et conduit à l’organisation d’un Grenelle sur les violences faites aux femmes. Bruno Garcia-Cruciani, 44 ans, comparaîtra devant la cour d’assises de Bastia jusqu’au 16 juin. Il a reconnu être venu au domicile de son ex-conjointe, avec qui il avait deux fils âgés de 8 et 10 ans et dont il était séparé depuis septembre 2018, et lui a tiré dessus avant de se rendre chez les gendarmes.

See also  Une triste histoire avec une fin heureuse: après la mort de son mari, une femme découvre qu'elle hérite de la dette d'un conjoint suspect

Assurance chômage : la réforme à l’épreuve du Conseil d’Etat. Le Conseil d’Etat examine jeudi les recours contre la réforme de l’assurance chômage des syndicats, qui espèrent obtenir a minima sa suspension avant son entrée en vigueur prévue le 1er juillet. Toutes les grandes centrales ont déposé des recours contre le décret du 30 mars qui réforme les règles d’indemnisation des demandeurs d’emploi, à l’exception de la CFTC, qui tout en étant opposée à la réforme, a estimé qu’il n’y avait pas de «fondement juridique». Les syndicats sont déterminés à obtenir l’annulation de cette réforme qu’ils ne cessent de dénoncer comme «injuste» et «anachronique».

Après dix mois d’attente, la Fondation de l’islam de France doit se choisir un président. La Fondation de l’islam de France (FIF), devrait mettre fin au suspense qui perdure depuis 10 mois et choisir ce jeudi son président. Chargé de reconduire à sa tête l’intellectuel Ghaleb Bencheikh pour un mandat de quatre ans ou de lui choisir un successeur, le conseil d’administration de l’institution a été repoussé pas moins de quatre fois depuis décembre 2020. Preuve de l’imbroglio dans lequel se trouve ce prestigieux outil, mis sur pied en 2016 mais qui, faute de moyens, n’a pas encore totalement pris son envol.

Le reportage

A Sartrouville, des bénévoles prennent le volant pour remplacer les bus de nuit. Après l’incendie de cinq bus en sept mois dans ce quartier de Sartrouville (Yvelines), les lignes nocturnes ont été suspendues un temps. Les bénévoles d’une association de quartier ont assuré, avec leurs voitures personnelles, la connexion vitale entre les travailleurs de première ligne et les gares RER alentour.

See also  Les présentateurs de la télévision du matin essaient de donner un sens aux résultats

Le rapport

Dangerosité sous-évaluée, absence de protection de Chahinez : le rapport «glaçant» sur le féminicide de Mérignac. Les conclusions de la mission d’inspection sur le meurtre de Chahinez, le 4 mai en Gironde, ont été remises au gouvernement ce mercredi, assorties d’une série de préconisations pour améliorer la prise en charge des victimes et l’évaluation de la dangerosité des auteurs.

L’analyse

Médecins sans frontières : 50 ans, c’est grave, docteurs ? Devenue la plus grande organisation médicale au monde, MSF continue, au-delà des critiques et des questionnements, à s’engager en toute indépendance, sur tous les terrains en crise.

L’enquête

L’insécurité, inévitable thème des campagnes présidentielles. Depuis vingt ans, le thème de la sécurité s’est imposé pour l’élection du président. Il permet aux candidats de proposer des solutions simples et concrètes à des problèmes sociaux sur lesquels ils ont peu de prise.

Le portrait

Amélie Oudéa-Castéra, à l’impossible elle est tenue. Rencontre à Roland-Garros avec la nouvelle DG de la Fédération française de tennis, ancienne joueuse bardée de diplômes, alors que le tennis hexagonal est en crise.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.