nouvelles (1)

Newsletter

Un officier de Paspampres aurait violé un soldat de Kostrad à Bali

Jakarta

Un officier de la garde présidentielle (Paspampres) aurait fait râpé contre une femme soldat du commandement des réserves stratégiques de l’armée (Kostrad). Le viol aurait eu lieu à Bali.

Le commandant des TNI, le général Andika Perkasa, a confirmé l’incident du viol. Sur la base des informations, l’agresseur est un officier de rang intermédiaire avec le grade de major, tandis que la victime a le grade de lieutenant.

“Oui, une procédure judiciaire est en cours”, a déclaré Andika à Kolinlamil, dans le nord de Jakarta, jeudi (1/12/2022).

PUBLICITÉ

FAITES DÉFILER POUR REPRIMER LE CONTENU

Andika a souligné que les actions de l’auteur étaient un acte criminel. Il a également demandé que l’agresseur concerné soit licencié.

“L’un est un crime, il y a un article que nous sommes sûrs d’appliquer, le Code pénal est là. Deuxièmement, il a été commis par des membres de la famille élargie TNI, pour moi, la famille élargie TNI, la police nationale, c’est pareil. Alors la peine supplémentaire est le renvoi. Il doit l’être », a déclaré Andika.

En outre, Andika Perkasa a assuré que l’affaire avait également été traitée par le siège du TNI. Il a dit que les auteurs étaient Paspampres qui est une unité sous le siège du TNI.

“Si je ne me trompe pas, les empreintes digitales seront à Makassar parce que la victime fait partie de la Division III Kostrad, mais le Puspom TNI prendra le relais parce que les auteurs sont Paspampres, c’est sous le quartier général du TNI, nous prendrons le relais, le TNI s’en chargera”, a-t-il déclaré.

(jour/jour)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT