un mineur accusé de "violence aggravée"

JUSTICE – Un mineur soupçonné d'avoir participé à une agression homophobe contre un jeune acteur mardi soir dans le 20ème arrondissement de Paris alors qu'il se trouvait avec son compagnon a été inculpé de "violence aggravée", a appris ce dimanche 23 septembre une source judiciaire. Le jeune acteur, Arnaud Gagnoud, avait témoigné de son attaque sur les réseaux sociaux et s'était plaint.Il a déclaré avoir été insulté par un groupe devant un théâtre du vingtième arrondissement avant d'être frappé à la tête par un casque. Les assaillants avaient fui, avant que deux suspects, deux frères, dont un mineur né en 2002, aient été arrêtés jeudi.Je savais qu'un jour ça m'arriverait. Violente agression homophobe dans la rue. Je savais qu'un jour je devrais faire ce choix: prendre une photo et la publier ou ne pas la publier. Avec les conséquences que cela aura dans les deux cas. Je ne savais simplement pas quand cela arriverait. Donc c'est aujourd'hui. – Hier soir, avec mon ami, nous sommes allés voir une amie et collègue actrice dans un petit théâtre du 20ème arrondissement de Paris. Alors que nous sortions pour prendre l'air et attendre notre ami, nous avons eu le malheur, en discutant, de nous tenir dans les bras. Un câlin. Juste un câlin. Il était 22h00. Un groupe de trois jeunes, posté à une vingtaine de mètres, nous a vu. Ils nous ont arrêtés. Comme nous les avons ignorés, ils se sont rapprochés. Un flot d'insultes homophobes sortait de leur bouche. Ils ont exigé que nous quittions "leur quartier" où "il n'y a pas de PD ici". Comme nous avons refusé de partir, les insultes sont devenues plus graves, plus odieuses. Puis un quatrième les rejoint. Un gamin qui semble avoir douze ans. Et c'est lui qui a appelé aux renforts. Un scooter avec nos cinquième et sixième attaquants. Insultes, bousculer, menaces. Nous n'abandonnons pas. Le conducteur du scooter décroche son casque, l'enlève et me frappe. Deux coups à la tête. Tout se passe très vite. Les spectateurs du théâtre voient la scène, arrivent en courant, les font partir et nous abritent. Mon ami n'a rien, heureusement. Pour moi, un traumatisme facial, avec ecchymose et œdème périorbitaire. 7 points et plusieurs jours d'ITT. — Ici. Nous avons fait le choix de partager cette image et notre histoire. Nous avons fait le choix de déposer une plainte. Pour que cette violence cesse enfin, même si nous ne nous faisons pas d'illusions … Une publication partagée par Arnaud Gagnoud (@arnaudgagnoud) le 18 septembre 2018 à 8h37 du PDTEntendendus par les enquêteurs, le major fut éteint alors que son frère est soupçonné d'avoir blessé le jeune acteur. Il a été inculpé de "violence aggravée" en raison du caractère homophobe de l'agression et placé sous contrôle judiciaire, a indiqué la source judiciaire. "Avec mon copain, nous sommes allés jouer une amie et collègue actrice dans un petit théâtre du vingtième arrondissement de Paris. Alors que nous sommes sortis en l'air et avons attendu notre ami, nous avons eu le malheur de nous embrasser . Un câlin. Juste un câlin ", a témoigné l'acteur sur les réseaux sociaux. "Un groupe de trois jeunes, posté à une vingtaine de mètres, nous a vu", "un flot d’insultes homophobes leur est sorti de la bouche. Ils ont exigé que nous quittions leur quartier" où n'est pas de PD ici », a-t-il ajouté,« deux coups à la tête »,« pour moi un traumatisme facial, des ecchymoses et des oedèmes périorbitaires, sept points de suture et plusieurs jours d'ITT ».

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.