Un milliard d'économies par an réclamées à Unedic

Le gouvernement a demandé vendredi aux partenaires sociaux de réaliser des économies d’un à 1,3 milliard d’euros par an sur trois ans lors de futures négociations sur l’assurance chômage, ont appris des sources syndicales et des employeurs.

Le chef de cabinet du ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a présenté vendredi aux partenaires sociaux les grandes lignes du document-cadre qui devrait servir de base aux prochaines négociations sur le régime.

Le gouvernement veut limiter l'utilisation abusive des contrats à court terme, éviter le «blocage du chômage» encouragé par le système de cumul des emplois et accélérer le désendettement du régime, dont la dette serait inchangée à 35 milliards d'euros en 2019.

"L'objectif est d'économiser, nous dit-on, entre 1 et 1,3 milliard de dollars par an, en plus des efforts déjà réalisés dans le cadre des dernières réformes", a déclaré le vice-président du CPME, Jean-Michel. Pottier, à la fin de la réunion. Cet effort devra être renouvelé chaque année pendant trois ans, a-t-il ajouté.

"C'est un document sur une réforme à rebours car il part d'un objectif budgétaire pour fixer les objectifs dans lesquels nous allons reparamétrer l'assurance chômage", a-t-il déclaré.

Les négociations sur ce dossier, si les partenaires sociaux souhaitent mener, se dérouleront jusqu'à la fin janvier-début février. La lettre de cadrage devrait être envoyée la semaine prochaine, ajoute une source syndicale.

(Avec Reuters)

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.