Un militant anti-émeute à l'hôpital de Berlin

Un membre du groupe punk russe Pussy Riot a été transporté par avion dans un hôpital de Berlin pendant une nuit après une intoxication présumée.

Pyotr Verzilov, qui a la citoyenneté canadienne et russe, a été admis dans une clinique mardi à Moscou après avoir été malade à l’issue d’une audience.

Décrit par le personnel comme étant dans un état "grave", le patient de 30 ans a d'abord été traité en soins intensifs et a repris conscience plus tard. Il était cependant toujours aux prises avec des hallucinations et des délires, a déclaré sa petite amie aux médias russes vendredi.

Tard samedi, il a été transporté par avion à bord d'un hélicoptère médical affrété par la Cinema for Peace Foundation, une ONG qui soutient depuis longtemps le militantisme du groupe.

À son arrivée, il a été accueilli par Nadezhda Tolokonnikova, son ex-femme, qui a déclaré à un journal allemand que l'empoisonnement était peut-être une tentative de le tuer.

"Je travaille sur le principe qu'il a été victime d'un acte d'intimidation ou d'une tentative de meurtre", a-t-elle déclaré à l'édition du dimanche de Bild.

S'exprimant sur un site web russe vendredi, sa petite amie Veronika Nikulshina, également militante de Pussy Riot, a déclaré que c'était "une véritable intoxication".

Elle a déclaré qu'on lui avait administré une "dose importante" de médicaments anticholinergiques, qui sont utilisés pour traiter un éventail de problèmes, y compris les affections pulmonaires. Sa famille a dit qu'il ne prenait aucun médicament.

– Test de poison –

L’effondrement de Verzilov a eu lieu mardi après que Nikulshina et lui eurent purgé une peine de quinze jours de prison avec deux autres membres de Pussy Riot pour avoir envahi le terrain lors de la finale de la Coupe du monde en juillet.

Jaka Bizilj, qui préside la Fondation Cinema for Peace, a déclaré que l’ONG avait envoyé d’urgence une ambulance aérienne pour l’amener à Berlin pour y faire des tests.

"Il était important pour la famille d'être hospitalisé le plus rapidement possible en dehors de la Russie", a-t-il déclaré à Bild.

"Nous espérons qu'il sera possible à Berlin de l'aider rapidement et de voir s'il a été empoisonné en Russie, et comment", a-t-il ajouté.

Le journal a indiqué que le gouvernement allemand était également impliqué dans des discussions sur son transfert à Berlin.

Une autre membre de Pussy Riot, Maria Alyokhina, a déclaré à l'agence de presse RIA Novosti que Tolokonnikova avait également participé à l'organisation du pont aérien.

"Ils ont trouvé un médecin là-bas, il donnera un diagnostic et le traitera", a-t-elle déclaré.

En écrivant sur Facebook, sa petite amie Nikulshina a exprimé son soulagement d'avoir été transféré hors de Russie.

"Trois fois, tout le monde a écrit, téléphoné, visité, pleuré et chanté: nous sommes à Berlin. Tout va bien", a-t-elle écrit.

Pyotr Verzilov, militant des émeutes de la chatte, a été transporté à l'hôpital mardi, puis soigné en réanimation

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.