nouvelles (1)

Newsletter

Un journaliste tué lors d’une attaque au missile à Kiev • La destination du navire transportant du diesel russe n’est toujours pas claire

Le port de Rotterdam affirme qu’un navire transportant une cargaison de diesel russe en route vers Rotterdam ne s’est pas présenté. Selon le site marinetraffic.com, le Sunny Liger y arriverait à 18h00. Les demandes d’amarrage doivent être faites 24 heures à l’avance. Il semble donc impossible que le navire accoste aujourd’hui. Le navire est actuellement au mouillage entre l’Angleterre et les Pays-Bas.

Le syndicat FNV Havens appelle les travailleurs du port à ne pas décharger le navire, écrit l’agence de presse ANP. Les travailleurs portuaires suédois ne le faisaient pas non plus auparavant. Ils ne voulaient décharger aucun navire ayant quoi que ce soit à voir avec la Russie. Le Sunny Liger a ensuite changé de cap vers Rotterdam. C’est toujours la destination que marinetraffic.com montre.

“Cela montrerait une mentalité de COV si les Pays-Bas permettaient au navire d’accoster”, a déclaré Niek Stam de FNV Havens à l’ANP. Le navire n’est pas un client normal du port de Rotterdam et j’appelle donc les dockers à ne pas y toucher. »

Le cabinet a laissé plus tôt sachez qu’il ne peut pas empêcher le Sunny Liger d’accéder à Rotterdam. Le navire ne navigue pas sous le pavillon russe, mais sous celui des Îles Marshall et n’est donc pas soumis aux sanctions de l’UE contre la Russie.

Le ministre Hoekstra des Affaires étrangères soutient l’appel du syndicat, mais ne sait pas si le navire arrive toujours :

Ce navigateur n’est pas pris en charge pour la lecture de vidéos. Mettez à jour votre navigateur vers Internet Explorer 10 ou supérieur pour lire la vidéo.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT