Un homme du Minnesota accusé d’avoir piraté la MLB et d’avoir tenté d’extorquer la ligue

| |

Dans des e-mails avec un cadre de la MLB, Joshua Streit, 30 ans, a menacé de faire connaître la vulnérabilité qu’il utilisait pour accéder au site Web de la ligue pour diffuser des matchs en direct avant de demander 150 000 $ pour trouver la faille technologique, selon des documents d’accusation.

Streit aurait renouvelé sa tentative d’extorsion en septembre, à un moment de surveillance accrue de la MLB alors qu’elle se préparait pour les éliminatoires. La nouvelle arrive avant le troisième match des World Series entre les Astros de Houston et les Braves d’Atlanta.

Un compte Twitter répertorié dans la plainte pénale comme appartenant à Streit n’a pas répondu à une demande de commentaire vendredi. James Becker, un avocat répertorié pour Streit dans les archives judiciaires, n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

Les charges retenues contre Streit, également connu sous le nom de Josh Brody, incluent la fraude par fil, le piratage illégal d’un ordinateur à des fins de fraude et « l’envoi de menaces interétatiques avec l’intention d’extorquer ». La peine maximale pour chaque accusation individuelle varie de deux à 20 ans de prison.

Streit est accusé d’avoir diffusé illégalement des matchs en direct protégés par le droit d’auteur de la MLB, de la National Basketball Association, de la National Football League et de la National Hockey League. Pour ce faire, affirment les procureurs, Streit a utilisé des identifiants de connexion volés pour accéder aux sites Web des sports et diffuser des matchs en direct sur son propre site Web à des fins lucratives.

L’une des ligues sportives a perdu près de 3 millions de dollars à cause des actions de Streit, a déclaré le bureau du procureur américain dans un communiqué de presse.

Un profil LinkedIn répertorié dans la plainte comme appartenant à Streit le décrit comme un ingénieur logiciel vivant dans la région de Minneapolis.

Lors d’une comparution initiale jeudi devant le tribunal de district américain du district du Minnesota, un juge a ordonné une “détention temporaire” pour Streit en attendant une audience du 1er novembre, selon des documents judiciaires.

Un porte-parole de la MLB a refusé de commenter. Neil Boland, le responsable de la sécurité de l’information de la ligue, n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

La MLB n’est pas étrangère aux scandales liés à la cybersécurité.

Christopher Correa, l’ancien directeur du dépistage des Cardinals de Saint-Louis, a été condamné à près de quatre ans de prison en 2016 pour avoir piraté les dossiers de dépistage des Astros de Houston.

Les grandes franchises sportives ont dû investir dans de plus grandes protections en matière de cybersécurité ces dernières années, car les cybercriminels ont cherché à extorquer des équipes sportives comme ils le font d’autres grandes entreprises.

Manchester United, l’un des clubs de football les plus riches du monde, blâmé “cybercriminels organisés” l’année dernière pour une brèche qui a entravé les systèmes informatiques du club pendant des jours.

.

Previous

Briefing sur le coronavirus : que s’est-il passé aujourd’hui ?

Bayonne et Colomiers au contact

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.