Home » Un élève de 8e année décède après avoir été poignardé par un autre élève

Un élève de 8e année décède après avoir été poignardé par un autre élève

by Nouvelles


un homme portant un costume et une cravate


© Fourni par l’Afrique du Sud


Un élève de 8e année à Alexandra, Johannesburg, est décédé après avoir été poignardé, prétendument par un autre élève, dans l’enceinte de l’école.

L’incident, confirmé par le Département de l’éducation de Gauteng, a eu lieu le lundi 30 août 2021, à l’école secondaire Pholosho.

Selon la police, l’auteur présumé se battait avec d’autres élèves pendant la pause et est revenu plus tard avec un objet pointu, qu’il a utilisé pour poignarder la victime.

Les ambulanciers ont été appelés sur les lieux et ont déclaré le garçon mort.

On pense que les deux apprenants ont 16 ans et sont dans la même année.

La police enquête actuellement sur les circonstances entourant l’incident.

Le MEC Lesufi “condamne” le coup de couteau d’une élève d’Alexandra

Le MEC Panyaza Lesufi de Gauteng Education doit rendre visite à l’école ainsi qu’à la famille de l’élève décédé le mardi 31 août après-midi.

Le MEC a condamné les coups de couteau et la violence de l’élève dans les salles de classe. Il a en outre exhorté le Conseil d’administration de l’école (SGB) à enquêter sur la question.

“Nous condamnons avec véhémence le comportement violent qui a conduit à la mort d’un élève prétendument, aux dépens de son pair dans l’enceinte de l’école, c’est absolument inacceptable. Le SGB doit enquêter sur cet incident et prendre les mesures disciplinaires nécessaires contre l’auteur », a déclaré Lesufi.

Le MEC a ajouté que les élèves de l’école bénéficieront d’un soutien psychosocial à la suite de l’incident.

« L’incident mortel se serait produit à midi alors que le comité de discipline de l’école était aux prises avec une bagarre impliquant trois autres élèves. Au milieu de cette intervention, il a été signalé qu’un apprenant aurait été poignardé à mort par un autre apprenant à l’extérieur d’une salle de classe », a déclaré le porte-parole de Lesufi dans un communiqué.

En avril, un élève de 12e année de l’école secondaire Emadwaleni à Orlando West, Soweto, a été poignardé par un élève de 11e année.

«Je dois dire très clairement que nos écoles ne peuvent jamais être le théâtre de comportements violents, d’agressions ou d’intimidation. La violence n’a pas sa place dans nos écoles et nous appelons la direction de l’école à travailler avec les parents et le ministère pour veiller à ce que nous mettions un terme rapide à ces actes d’indiscipline et d’inconduite », a déclaré le MEC à l’époque.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.