Un demi million de manifestants à Montréal avec Greta Thunberg selon les organisateurs

0
37

Plus de 500 000 personnes ont participé à la "grève climatique" de Montréal aux côtés de Greta Thunberg le 27 septembre 2019, selon les organisateurs. – Graham Hughes / AP / SIPA

C'est "le plus grand événement de l'histoire du Québec". Selon les organisateurs, près de 500 000 personnes ont manifesté vendredi à Montréal aux côtés de l'activiste Greta Thunberg dans le cadre d'une nouvelle "grève mondiale pour le climat". "Nous changeons le monde", a déclaré le jeune Suédois après le défilé, acclamé par la foule. "Vous pouvez être fier de vous!"

"Nous sommes le plus grand événement de la semaine au monde", a également affirmé François Geoffroy, le collectif The Planet invité au Parlement. La police, pour sa part, a salué une mobilisation "historique", sans communiquer de chiffres officiels.

Les écoles, les écoles secondaires et la plupart des universités montréalaises ont annoncé l’annulation des cours du jour. La mairie a invité ses employés à prendre un jour de congé pour participer à cet événement.

Justin Trudeau chahuté

Justin Trudeau, accompagné des principaux chefs de partis canadiens, a participé à la marche. Le Premier ministre canadien a rencontré Greta Thunberg, symbole de la lutte pour le climat, et quelques jours seulement après
son discours à la plate-forme des Nations Unies. "Cette semaine, des dirigeants du monde entier se sont réunis à New York. Ils nous ont une nouvelle fois déçus par leurs paroles vides et leurs plans inadéquats", a déclaré la militante, qui a également épargné le Canada, affirmant que le pays "n'en fait pas assez".

Justin Trudeau vient de promettre de faire plus. L'homme d'État, qui cherche un second mandat aux élections législatives du 21 octobre, a fait de la défense de l'environnement l'un de ses axes de campagne. "Il y a une extraordinaire mobilisation des jeunes du monde entier et du Canada pour des actions concrètes contre le changement climatique", a-t-il déclaré à la presse quelques jours auparavant. Selon Radio-Canada, le premier ministre a été chahuté les manifestants qui lui reprochent la nationalisation par le Canada d'un pipeline transportant des sables bitumineux. Suite à cet événement, le Premier ministre s’est engagé à planter deux milliards d’arbres sur 10 ans s’il est réélu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.