Un criminel italien qui avait fui sept fois arrêté en bergerie | À l’étranger

Giuseppe Mastini, 60 ans, surnommé «Johnny the Gypsy», a bénéficié d’une libération provisoire d’une prison à sécurité maximale en Sardaigne le 6 septembre et n’est pas retourné dans sa cellule.

Le fugitif a été retrouvé dans un domaine près de Sassari, dans le nord-ouest de l’île, a indiqué la police. Les agents ont fouillé des dizaines de maisons dans la région et ont trouvé Mastini caché dans une bergerie à côté d’un atelier de forgeron.

Déguisement

Mastini avait teint ses cheveux en blond platine pour tenter de se déguiser. «Nous nous échappons toujours par amour», a-t-il déclaré aux policiers qui l’ont retrouvé, même si son partenaire n’était pas dans la bergerie avec lui. Le forgeron a été arrêté pour avoir caché un fugitif connu.

Giuseppe Mastini entouré d'agents en 1995.

Giuseppe Mastini entouré d’agents en 1995.

Originaire de Bergame dans le nord de l’Italie, Mastini a déménagé à Rome avec sa famille dans les années 1970 et a commis son premier meurtre à l’âge de 11 ans, selon l’agence de presse italienne ANSA. Il a également été nommé dans l’enquête sur le meurtre non résolu du cinéaste Pier Paolo Pasolini en 1975.

Première évasion

Mastini s’est évadé de prison pour la première fois en 1987. Il a fui pendant deux ans. Pendant ce temps, il a commis des vols, assassiné un policier et pris une jeune fille en otage.

Attrapé et emprisonné, il a de nouveau été temporairement libéré en 2014, après quoi il s’est enfui. En juin 2017, il s’est évadé d’une prison du nord de l’Italie en utilisant la même méthode. L’échappée de cette année était sa septième.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.