Turin-Rome 0-3, Juric en conférence : “Il nous faut 10 joueurs, je veux viser l’Europe”

Les déclarations de l’entraîneur turinois lors de la conférence de presse après la conclusion du championnat 2021/22

A l’issue de Turin-Rome, match valable pour la 38e journée de Serie A, Ivan Jurique a pris la parole lors de la conférence de presse en commentant le match avec les déclarations suivantes: “Je pense que ça a été une excellente année. Fatiguant, avec beaucoup de travail, mais on a fait beaucoup de bons matchs, beaucoup de points, les garçons n’ont jamais lâché. Ils ont fait un beau championnat à part ce match qu’on a bien commencé avant d’encaisser deux buts. A part ça, on a fini crescendo. L’enthousiasme du public est grand, quand ils scandent mon nom cela veut dire que ce que les joueurs font sur le terrain leur plaît. En faisant plus l’année prochaine, mon sentiment est que oui, nous devons faire mieux l’année prochaine et je me charge de le dire. Les gens ont cette passion, cette obsession malsaine d’aller en Europe ou du moins d’essayer de s’en rapprocher. Ce n’est pas facile, seule l’Atalanta parmi les équipes de taille moyenne y est parvenue, alors que Sassuolo et Bologne n’y sont pas parvenus malgré de nombreux investissements. Cependant, les gens ont besoin de nous pour essayer de faire quelque chose de plus ».

Il y a tant à faire sur le marché. Et de nombreux joueurs avec l’avenir dans la balance. Avez-vous besoin de 4-5 propriétaires ?

« J’en ai compté dix à mettre dedans. Faites juste le calcul, parmi les prêts, ceux qui sont dus. Mandragora si nous le prenons en est un, car je ne le compte plus comme un joueur de Turin maintenant. Nous avons six prêts et trois échéances. Quelqu’un comme Bremer sera vendu. Si vous faites le calcul, nous sommes là, sur les dix joueurs à prendre ».

Prévoyez-vous un sommet avec Vagnati et Le Caire ?

«Avec Davide, nous parlons tous les jours pour créer des idées et ce qui pourrait l’être. Rendez-vous la semaine prochaine avec le président, il décidera de la voie que doit emprunter le club, comme toujours ».

Lukic en défense, pourquoi ?

“Rien de sensationnel, je voulais le voir là-bas, aussi parce qu’il y avait Pellegrini qui faisait partie de ça ainsi que Veretout, un choix technique”.

Berisha a bien terminé le championnat, mais allez-vous rester comme ça au but ?

“On verra, il faut qu’on se parle lundi et on précisera les décisions à prendre. Je crois et j’espère que nous ferons les bons choix ».

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT