Trump dit qu’il est enclin à accueillir la réunion du G7 après les élections du 3 novembre

Le président américain Donald Trump prend la parole lors d’un briefing sur la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) à la Maison Blanche à Washington, États-Unis, le 10 août 2020. REUTERS / Kevin Lamarque

WASHINGTON (Reuters) – Le président américain Donald Trump a déclaré lundi qu’il souhaitait accueillir un sommet du Groupe des Sept dans une «atmosphère plus calme» après l’élection présidentielle de novembre, et qu’il n’avait pas décidé d’inviter le président russe Vladimir Poutine.

En mai, alors que la pandémie de coronavirus se propageait, Trump a reporté un sommet du G7 qu’il espérait tenir en juin jusqu’en septembre ou plus tard, et a déclaré qu’il espérait élargir la liste des invités pour inclure l’Australie, la Russie, la Corée du Sud et l’Inde.

«Je suis beaucoup plus enclin à le faire quelque temps après les élections. … Nous pourrions le faire par téléconférence ou nous pourrions le faire lors d’une réunion », a déclaré le président républicain lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

Trump, qui est à la traîne du candidat démocrate Joe Biden dans les sondages d’opinion avant les élections du 3 novembre, a déclaré qu’il avait décidé du nouveau calendrier car cela créerait une «atmosphère meilleure et plus calme pour avoir un G7».

Trump n’a donné aucune date précise et a déclaré qu’aucune invitation n’avait été envoyée.

Lorsqu’on lui a demandé s’il inviterait Poutine, Trump a déclaré: «Je ne sais pas, mais nous avons invité un certain nombre de personnes à la réunion. Je l’inviterais certainement à la réunion.

Lors d’une conversation téléphonique le 1er juin, Trump et Poutine ont discuté des «progrès vers la convocation du G7», selon la Maison Blanche.

Le G7 comprend l’Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Italie, le Japon et le Canada en plus des États-Unis. La Russie a été expulsée du soi-disant groupe du G8 en 2014 après avoir annexé la région de Crimée à l’Ukraine.

Reportage de Jeff Mason et Alexandra Alper; Montage par Chris Reese et Sandra Maler

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.