Nouvelles

Trump considère le Weekly Standard comme «pathétique et malhonnête», déchire l’éditeur Kristol

De nombreux conservateurs ont peut-être été attristés par l'annonce vendredi de l'hebdomadaire Weekly Standard, une publication qui existe depuis 23 ans, qui cessera ses activités ce mois-ci. Mais ne comptez pas le président Trump parmi eux.

Samedi, dans un message Twitter, Trump a qualifié le magazine de "pathétique et malhonnête" et a critiqué son rédacteur en chef, William Kristol, de "pronostic manquant".

LE STANDARD HEBDOMADAIRE ANNONCE QU'IL SERA PLIÉ APRÈS 23 ANS

Kristol avait écrit en juillet: «Donald Trump est à bien des égards un mauvais président – mauvais pour le pays, mauvais pour le conservatisme, mauvais pour le parti républicain. Sa domination sur le parti et la politique devrait être limitée autant que possible et sa domination de notre politique ne devrait pas être prolongée plus longtemps que nécessaire. ”

«Que cela repose en paix!» A écrit le président à propos du magazine co-fondé par Kristol.

Kristol semblait préoccupée par le fait que le message Twitter du président ne lui avait pas été envoyé directement.

Le directeur général de Clarity Media, Ryan McKibben, a déclaré aux collaborateurs vendredi matin que le magazine allait publier son dernier numéro lundi.

McKibben a déclaré que la publication "a été entravée par bon nombre des défis auxquels se heurtent d'innombrables autres magazines et journaux à travers le pays" et qu'il a finalement fallu prendre la décision difficile de fermer.

D'autres ont rapporté que McKibben et ses collaborateurs chez Clarity préféraient vendre le Standard, plutôt que de le vendre, afin de renforcer un hebdomadaire lancé par le Washington Examiner, qui appartient au milliardaire du Colorado, Philip Anschutz, comme le Standard.

Il n’était pas clair si des employés de Standard seraient embauchés dans le nouvel hebdomadaire, a rapporté le Daily Beast.

Brian Flood, de Fox News, a contribué à ce rapport.

Post Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.