nouvelles (1)

Newsletter

Trois Néerlandais arrêtés pour menace “sérieuse” contre un ministre belge À PRÉSENT

Trois Néerlandais ont été arrêtés hier soir en lien avec une menace “sérieuse” contre le ministre belge de la Justice Vincent Van Quickenborne, a rapporté le parquet fédéral belge. Une voiture avec des armes et des plaques d’immatriculation néerlandaises aurait été retrouvée chez le ministre, écrit HLN. La Belgique demande aux Pays-Bas d’extrader les suspects.

Le ministère public néerlandais confirme que des arrestations ont été effectuées à La Haye à la demande des autorités belges. Aucune autre information n’a été communiquée sur l’identité des suspects.

HLN écrit qu’une voiture a été découverte vendredi matin à proximité immédiate de la maison de Van Quickenborne à Courtrai. Le journal s’appuie sur des “sources fiables”, qui affirment qu’il y a des kalachnikovs, du matériel explosif et des plaques d’immatriculation néerlandaises dans la voiture.

Le ministre a bénéficié d’une sécurité supplémentaire, car il y a eu des signaux la semaine dernière qu’il serait en danger. Un certain nombre de ses activités seront également annulées dans les prochains jours, écrivent les médias belges.

Le ministère public a indiqué qu’une enquête avait été immédiatement ouverte après les signaux. “Les premiers éléments de cette enquête ont rapidement montré que cette menace devait être prise au sérieux.” L’OCAD, qui surveille les menaces terroristes et extrémistes en Belgique, s’alarme également.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT