nouvelles (1)

Newsletter

Traitement de l’ostéomyélite fusarienne dans un ulcère du pied diabétique compliqué par une chimiothérapie antinéoplasique

Introduction:

L’ostéomyélite du pied diabétique (OPD) est une complication grave des ulcérations du pied diabétique (UPD). L’ostéomyélite fusarienne chez les patients gravement immunodéprimés n’est pas bien documentée dans la littérature actuelle. Fusarium est une espèce fongique envahissante qui répond mal au traitement antifongique seul, et un débridement osseux est généralement nécessaire. Le traitement du DFO peut consister en une amputation chirurgicale, une thérapie antimicrobienne et/ou une chirurgie conservatrice (CS) ou un débridement osseux.

Présentation du cas:

Les auteurs présentent un cas d’ostéomyélite à Fusarium chez une femme de 77 ans atteinte de diabète de type 2 et de leucémie myéloïde aiguë, subissant simultanément une chimiothérapie. Le patient avait un DFU au deuxième doigt avec un DFO suggéré par l’imagerie par résonance magnétique. Les cultures osseuses ont révélé des staphylocoques à coagulase négative et des espèces de Fusarium. En raison de l’état d’immunodépression sévère du patient, il a été traité par césarienne et traitement antifongique et antibiotique articulaire. Le DFU a été guéri en 6 semaines sans récidive à 6 mois.

Conclusion :

Ce rapport de cas, à la connaissance des auteurs, est le premier à démontrer une rémission réussie de l’ostéomyélite à Fusarium avec une procédure conservatrice et un traitement antifongique d’appoint chez un patient immunodéprimé.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT