nouvelles (1)

Newsletter

Tous malades • Tilburgers.nl • Soins

Tous les habitants de Tilburg sont malades.
En fait, tout le monde aux Pays-Bas est malade ou en passe de le devenir. Beaucoup de gens, en particulier les personnes âgées, sont assis dans la solitude en pensant à cela, mais ce ne sera pas le cas la semaine prochaine. Parce qu’à partir de fin septembre et la première semaine d’octobre, nous avons la Semaine contre la solitude dans notre pays.

Personne n’aura manqué le fait que tous les habitants de Tilburg sont malades ces dernières années. Tout le monde miaule de temps en temps. Pas surprenant si nous jetons un coup d’œil aux chiffres de CBS et Rivm de quelques-uns de nos principaux maux. Cela produit à lui seul plus de 27 millions de syndromes pour tous les adultes néerlandais réunis. Chaque Tilburger doit donc avoir au moins 2 maux parmi les membres.

Additionnez simplement :
La dépression touche plus ou moins 1 adulte sur 5. En cette période de crise, je crains que cela n’augmente. Chaque année, 130 000 personnes sont diagnostiquées avec un cancer, actuellement près de 800 000 patients sont enregistrés avec cette maladie. Maladie cardiovasculaire : 1,5 million de cas et parmi eux meurent chaque année
18 000 de leur état. Ensuite, à Tilburg plus souvent que dans d’autres parties de notre pays, nous aurons 1,2 million de personnes atteintes d’une maladie pulmonaire. Parmi ces patients, 23 000 meurent chaque année.

La démence est en augmentation, des décomptes récents ont montré que nous avons 290 000 personnes atteintes de cette maladie dégénérative et de plus en plus à un âge plus jeune. La maladie de Parkinson (60 000) et l’ostéoporose, ou perte osseuse, sont également en augmentation. Il n’est donc pas surprenant que 500 personnes se fracturent les os chaque jour, soit un total de 175 000 fractures osseuses aux Pays-Bas par an.

On ne parle plus de grippe et de Covid ou de phénomènes apparentés depuis un moment.
Cependant, vous pouvez avoir des lésions oculaires et auditives, mais nous étions déjà conscients de ces défauts. Parmi tous les Néerlandais, il y a 1,2 million de compatriotes ayant des problèmes oculaires et un nombre croissant de malentendants, déjà 1,5 million de personnes. Que cela soit causé par certaines personnes parce qu’elles ne veulent plus écouter les mauvais plans inouïs du cabinet Rutte n’a pas été étudiée. Les femmes peuvent également avoir des maux de tête plus souvent que les hommes : 130 000 contre 30 000 cas de migraine. Et ça ne va pas nous déranger. Nous nous préparons à cause des nombreuses crises qui se profilent.

On le voit dans le nombre croissant de plaintes concernant nos muscles et nos os : 1,4 million d’indigènes souffrent d’arthrose, 2 millions de Néerlandais se promènent avec des rhumatismes et un quart de la population souffre parfois de problèmes de dos. 2,4 millions de personnes auraient des lombalgies non spécifiques.

Ensuite, vous commencez à prendre une pilule après l’autre. Pas toujours intelligent, bien sûr de prendre trop de médicaments. Cela se traduit par 50 000 hospitalisations par an et 1 000 décès. Ou nous avons des problèmes d’estomac, d’intestins et de foie : cela coûte 3,7 milliards d’euros pour pouvoir traiter cela chez un quart de tous les Néerlandais. Les primes d’assurance maladie augmentent donc. Peut encore y arriver.

Tous ces malades autour de vous, cela nous énerve naturellement, surtout si tout le monde miaule à ce sujet. Les collègues restent à la maison avec un poignet RSI ou un mal de dos. En conséquence, nous sommes nous-mêmes à nouveau stressés.Les assureurs-maladie estiment que 9 employés sur 10 souffrent parfois de stress et 1,3 million de Néerlandais sont régulièrement aux prises avec l’épuisement professionnel.

En conséquence, nos cheveux tombent, ce qui est malheureusement en partie génétiquement déterminé chez les hommes, on pourrait penser que cela arrive moins souvent chez les femmes, mais aujourd’hui 4 femmes sur 10 disent craindre de devenir chauves. Grincement des dents est mauvais, mais ne le faites pas, c’est le conseil, après tout, de mauvaises dents conduisent à une santé encore pire. Presque 1 adulte sur 5 a déjà un dentier.

Et si on a envie d’un bon câlin le soir après avoir entendu toute la misère qui nous entoure… Certains s’y refusent même pour diverses raisons médicales : plus de 1,5 million d’hommes ont des problèmes dans le domaine érotique et un multiple parmi la population féminine connaît des symptômes vaginaux.

A toute cette misère, certains parents peuvent ajouter les problèmes scolaires : 13% de nos jeunes sont classés en cas problématiques, de l’autisme au TDAH et TED NOS : on atteint rapidement environ 200 000 jeunes avec des troubles du comportement. Pas étonnant qu’un quart de la population reste parfois éveillé et ne puisse pas s’endormir.

Vous pourriez presque le boire. De plus en plus de gens le font, s’ils peuvent se le permettre. Nous avons 1,3 million de gros buveurs dans notre pays et les groupes professionnels aux revenus les plus élevés sont surreprésentés dans ce groupe. Cependant, cela ne s’applique pas au nombre de décès dus à l’abus d’alcool : parmi les 5000 décès annuels, les personnes dites “multi-problèmes” en sont souvent les victimes. À Tilburg, promenez-vous le long du canal Wilhelmina ou des passages souterrains de la voie ferrée. Ou jetez un œil aux tentes pop-up sous les viaducs de l’A58, si vous voulez voir les multi-problèmes.

Cependant, de nombreux habitants de Tilburg mangent leurs problèmes s’ils ne veulent pas atteindre la bouteille. De plus en plus de Néerlandais empruntent cette route sans issue avec eux : dans notre pays, la moitié de la population est en surpoids et 15 % ont été diagnostiqués avec une obésité sévère. Le surpoids augmente également le risque de diabète. Déjà un problème pour 1,2 million de Néerlandais.

Ne miaulons pas plus loin.
Un quart de nos concitoyens de Tilburg se retrouvent dans une maison froide entre toutes ces misérables histoires de maladie, rien que pour le tube pleureur et reçoivent beaucoup trop peu de visiteurs. Il est certain que 15 000 familles à Tilburg ont structurellement trop peu d’argent pour joindre les deux bouts, ce nombre augmente actuellement rapidement en raison de l’inflation. En partie à cause de cela, leur santé est donc réellement et gravement menacée. Personne dans notre conseil municipal n’a besoin des statistiques du CBS pour cela.

Parmi les pauvres de Tilburg, il y a un grand nombre de personnes âgées seules et d’autres citoyens qui n’ont pas d’argent pour sortir et s’amuser. Ce serait peut-être une bonne idée pour d’autres concitoyens dans un proche avenir, et pas seulement pendant la Semaine contre la solitude, de faire un saut dans la maison d’une telle personne, de lui rendre visite et d’emporter quelque chose de savoureux avec lui.

Il pourrait aussi y avoir trois appels à la vaccination sur la table pendant la Semaine contre la Solitude : un pour aller chez le médecin pour une injection de pneumocoque, un deuxième pour le vaccin contre la grippe et un troisième pour un rappel Covid.

Ils tomberaient un jour malades pendant la crise !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT