Thionville. Malade, Chloé, 5 ans, a pu partir en vacances avec sa famille grâce à Cœur en Liberté

Leur monde s’est écroulé en août 2020. Les parents de Chloé, domiciliés dans le secteur de Thionville, enchaînaient les rendez-vous médicaux pour leur fille de 5 ans qui avait des ganglions. Prise de sang, visite chez l’ORL pour finalement rencontrer un médecin sur Nancy qui lui a fait passer un scanner. « On a su qu’elle souffrait d’une leucémie, se souvient avec émotion et colère la maman. Elle a été hospitalisée sur-le-champ et a suivi un long traitement avec 19 ponctions lombaires et de la chimio. »

Un soutien pour les familles

Pour surmonter l’épreuve, la maman s’est inscrite sur des groupes de parole et a entendu parler de l’association Rêves. « Je me suis dit : pourquoi ne pas inscrire Chloé ? J’ai demandé qu’elle puisse profiter d’une journée à Disney. » Sa requête a été retenue mais la situation sanitaire n’a pas permis sa réalisation. « En revanche, j’ai découvert l’association Cœur en liberté , basée à Quineville, qui permet aux familles d’enfants malades de partir en vacances dans des gîtes. » Pour Noël, Chloé, sa sœur et leurs parents se sont rendus en Normandie à Joganville. « Joanna Wisniewska Deceire, qui a créé cette association avec son conjoint, est super. Ce séjour a été une bouffée d’oxygène pour nous quatre. Ça a été merveilleux. On a décompressé. »

Recherche des gîtes solidaires

Depuis sa création en 2020, l’association a permis à des dizaines d’enfants, ayant subi des interventions lourdes ou atteints de maladies graves, de se changer les idées en profitant d’une semaine de vacances gratuites dans un des 70 gîtes partenaires. « Nous sommes convaincus que le moral compte pour faire face à la maladie », précise Joanna, qui recherche activement d’autres lieux prêts à accueillir les familles. « Nous n’en avons pas en Lorraine. »

Aujourd’hui, Chloé va mieux, elle est en rémission. « Elle a été hyper courageuse et toute cette générosité autour de nous, ces belles rencontres nous ont donné de la force pour tenir. J’ai gardé des contacts avec Joanna et j’ai parlé de son association à l’hôpital Brabois. C’est super ce qu’elle fait. »

Contacts : [email protected]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT