nouvelles (1)

Newsletter

Thionville. Kubota, le géant japonais de machines agricoles, s’enracine à Thionville

Le poids de la tradition. Ce mardi 5 juillet, Dai Watanabe a remis un présent après sa prise de parole. Une toile représentant le célèbre Mont Fuji, avec en premier plan un cerisier en fleurs. Sans être expert en cérémonial japonais, tout laisse à penser que ce cadeau symbolise les espoirs de prospérité nourris par le dirigeant d’Osaka.

La simple présence à Thionville du numéro 2 du groupe Kubota témoigne de l’importance du site inauguré. En l’occurrence, le tout nouveau centre logistique du géant japonais, autoproclamé leader mondial dans la conception et la fabrication de machines agricoles : « Ce centre est le quatrième du groupe. On en retrouve un aux États-Unis, un au Japon, un en Thaïlande et celui-ci, pour l’Europe », liste Franck Claudon, directeur du projet. Claudon, un nom familier à Thionville-Metzange. C’est déjà lui qui dirige Kverneland , la société voisine. Une entité norvégienne rachetée en 2012 par Kubota et qui œuvre dans le même secteur d’activité.

1 500 colis expédiés chaque jour

En investissant 15 M€ dans ce deuxième bâtiment d’une surface de 22 000 m², la maison mère sème plus profondément ses ambitions rue des Terres Rouges. Kubota vient tout simplement d’enfanter un hub logistique d’envergure continentale : « Nous allons augmenter notre productivité et réduire nos délais de livraison », se réjouit Yasukazu Kamada, président de la holding Europe.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte »les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies »vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix


En éveil depuis le 1est décembre dernier, ce centre de stockage de pièces détachées a rapidement trouvé son rythme de croisière. Sous l’impulsion de salariés propres à Kubota et à son partenaire logisticien Transalliance , l’activité devrait couvrir un million de lignes de commandes au terme de cette première année d’exploitation. Autres données vertigineuses : le site abrite 35 060 emplacements palettes et expédie entre 1 500 et 1 600 colis par jour à travers l’Europe.

Pour faire tourner ce mastodonte, Kubota a créé 90 emplois. Signe de bonne santé : « Nous avons un volume d’activité pour vingt collaborateurs de plus », observe Franck Claudon. Le directeur a en tête l’objectif assigné par les hautes sphères du groupe : « Livrer nos pièces détachées en temps et en heure, c’est-à-dire le lendemain matin après la commande », insiste-t-il sous le regard amical de Pierre Cuny. Le maire de Thionville, partie prenante de cette extension, n’a pas manqué de saluer le rôle de locomotive joué par Kubota : « Un territoire comme le nôtre a besoin de symboles. Kubota en est un. Je n’oublie pas que son implantation, il y a dix ans, a permis d’asseoir la position stratégique de notre territoire. Derrière, il y a eu Knauf à Illange et maintenant Europort. » En bon samouraï, Kubota a donc ouvert la voie.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT