nouvelles (1)

Newsletter

The Poll : huer le roi, c’est aller trop loin

Plus d’un million de personnes ont vu hier comment le roi a été hué alors qu’il se rendait au Koninklijke Schouwburg à La Haye pour le discours du trône. Et non seulement le chef de l’État a dû payer, mais la reine Máxima et la princesse Amalia ont également dû endurer. Sur les réseaux sociaux, les manifestants ont pu compter sur beaucoup de critiques, mais aussi assez d’éloges.

De nombreuses personnes se sont rassemblées pour admirer le carrosse de verre avec le roi Willem-Alexander, la reine Máxima et la princesse Amalia. Mais ils ne pouvaient pas compter sur un accueil chaleureux partout. En plus de la royauté habituelle, la famille royale a également été confrontée au majeur, aux huées et aux drapeaux retournés. Ils étaient aussi appelés traîtres. Les manifestants ont exprimé leur mécontentement face, entre autres, à la hausse des prix de l’énergie et aux mesures sur l’azote.

Exceptionnel

Les experts font savoir à l’AD qu’il s’agit d’une situation exceptionnelle. Les dernières manifestations du Prinsjesdag remontent à la première moitié du siècle dernier. Ils voient donc un lien clair entre les huées du roi et la faible confiance sans précédent dans le cabinet. Malgré cette méfiance, la famille royale peut aussi compter sur le soutien nécessaire sur les réseaux sociaux. Les Néerlandais ont critiqué la manière dont les manifestants expriment leur mécontentement.

Qu’est-ce que tu penses? Se moquer du roi est-il trop loin ou pensez-vous que c’est justifié ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT