"The Big Bath": pourquoi "ces personnages sans tabous" font du bien

Alors qu'il se prépare à dépasser les 3 millions de spectateurs ce week-end, "Le Grand bain" de Gilles Lellouche est un véritable phénomène. Pour le sociologue Ronan Chastellier, auteur de "All in Slip", l'histoire de ces hommes écorchés par la vie qui se lancent dans la nage synchronisée permet aux spectateurs de s'identifier aux personnages. "Les personnages du Big Bath, ce sont des créatures anti-com, que l'on identifie facilement, sans entrave, qui font le bien", explique-t-il. Le film met en lumière les imperfections et les névroses à une époque où nous sommes fatigués des effets spéciaux, où nous réalisons que la société a imposé l'image de la perfection. »LIRE AUSSI>« Le Grand Bain »: Gilles Lellouche« bourré de bonheur »
Des personnages en contradiction avec les standards de beauté vantés par la société. "Dans les médias et sur les réseaux sociaux, on voit des ventres plats, des fesses parfaites, des gens qui donnent une image lissée d’eux-mêmes … Tout ce que la société de consommation promeut. À la télévision, on voit des acteurs ou des footballeurs qui parlent comme des répondeurs automatiques. un peu loin dans cette direction "continue-t-il. Ronan Chastellier, sociologue RD Pour ce que Ronan Chastellier, le public plaît, c'est l'authenticité des personnages. "La réaction de ces hyper-corps et de cette inexpressivité est un besoin de naturel. Nous recherchons une véritable humanité, sincère et non ambiguë. Les personnages de Big Bath se lâchent dans une société hypercontrol. Et comme les pommes de terre bosselées ont meilleure apparence Aujourd'hui, ils ont l'air plus authentiques que les hommes de bodybuilding. En outre, le film promeut le collectif. Et nous avons vu cet été avec la Coupe du monde comment le collectif pouvait nous faire vibrer. " pour le moment.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.