TF1 se renforce dans la publicité programmatique

Pour mieux vendre de la publicité sur ses sites, le groupe TF1 proposera indirectement … l'achat d'espaces publicitaires. Le groupe de médias vient d’acquérir un peu moins de 60% de Gamned!, Une plate-forme d’achat de médias programmatique (c’est-à-dire automatisée). L’acquisition de cette entreprise de près d’une centaine d’employés, qui devrait réaliser un peu plus de 20 millions de chiffre d’affaires cette année, apporte une complémentarité d’expertise au groupe TF1.Elle dynamise également la stratégie de développement numérique, qui s’est beaucoup accélérée. ces derniers temps, avec l'acquisition d'Aufeminin (annoncée fin 2017), comprenant des marques fortes telles que Marmiton, My Little Paris et, plus récemment, Doctissimo. Un point de contact uniqueSpécialisé dans le négoce de publicité numérique, Gamned! interviendra à deux niveaux. Premièrement, proposer aux annonceurs, clients du nouveau hub numérique de TF1 (notamment Aufeminin, Doctissimo, Neweb ou MinuteBuzz), une nouvelle offre de services d’achat de supports.
"Nous allons permettre aux clients d'avoir un seul point de contact et d'éviter ainsi de multiplier les intermédiaires. Bien sûr, nous n'offrirons pas uniquement les sites de TF1, mais également l'ensemble du monde numérique, comme nous le faisons déjà", déclare Olivier Goulon, co-fondateur de Gamned !, créée à Marseille en 2009. Cependant, il n'y aura pas d'exclusivité attribuée à Gamned! pour l'inventaire de MyTF1 (23 millions de personnes avec une connexion) .Alors, Gamned! exploitera les données du groupe. "Grâce aux cookies et aux outils du même type, nous pouvons suivre le parcours des internautes d'un site à un autre, y compris ceux n'appartenant pas à la galaxie TF1. Si un annonceur cible des jeunes femmes de moins de trente ans, nous utiliserons ses données sur Aufeminin par exemple, pour rediffuser de la publicité sur ce public sur d’autres sites. C’est donc un moyen de valoriser les actifs numériques de TF1, ajoute Anthony Spinasse, l’autre co-fondateur. À notre connaissance, aucun grand groupe de télévision a fait cela. "
Environ 20 millions d’euros Le prix de l’acquisition n’a pas été communiqué, mais il devrait se situer autour de 20 millions d’euros (pour 100% de la société), alors que Gamned! devrait générer un Ebitda (résultat opérationnel) de l’ordre de 3-4 millions d’euros cette année.TF1 a pour objectif de renforcer ce hub numérique (30 millions de visiteurs uniques par mois en France) via la publicité programmatique, les solutions pour les annonceurs et le e-commerce social. Il s'est fixé un objectif de chiffre d'affaires de 250 millions d'euros à l'horizon 2021 (hors MyTF1). Un jeu autour de la publicité chez Canal Le groupe Canal vient d'annoncer un nouveau jeu autour de la publicité sur ses chaînes gratuites, qui débutera en 2019. Avant la page de publicité, le spectateur est invité à écouter attentivement, puis est dirigé vers un site Web. Il peut ensuite répondre aux questions sur les marques et les produits présentés et gagner des prix. Le prix des spots sera plus cher, alors que la mémorisation augmente en moyenne de 35% avec un tel jeu. Une autre innovation de Canal est l'introduction d'un compte à rebours à la fin des pages de publicité, afin d'inciter le spectateur à rester devant son petit écran.Marina Alcaraz

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.