Testez Assassin Creed 3 remasterisé sur Switch par jeuxvideo.com

0
34

Près de 6 ans après leur arrivée, Assassin's Creed III et Liberation ont fait leur grand retour sur la génération actuelle de consoles, faisant du premier Assassin Creed le seul épisode à n'avoir jamais connu les joies d'une sortie sur PS4. et Xbox One. Après notre test consacré aux versions PC, PS4 et Xbox Un de ces deux opus, c'est au tour de la Nintendo Switch de les accueillir. Pour un résultat similaire?

Notez que ce test n’a pas pour objectif de revenir à tous les points de Creed III d’Assassin, mais se concentre sur les ajouts spécifiques à cette version remasterisée. Vous pouvez vérifier ici le test original de Creed III d’Assassin sur PC, PS3 et Xbox 360.

Notre Live Gaming dédié au nouveau remaster sur PC / PS4 / One

Technique inégale

Assassin Creed III Remastered: une aventure toujours agréable, mais un portage mixte

Sans surprise, si la 4K et le HDR sont à la tête des innovations techniques de la gondole permises par le portage sur la génération actuelle, le commutateur Nintendo ne peut disposer de ces deux atouts. Il garde un disque très proche de celui de l'épisode original, ce qui est particulièrement ressenti sur la question de la coupure, très présente, et de la qualité des textures et de l’éclairage en général, nettement en dessous de ses contreparties sur PC, PS4 et Xbox One. Notez également qu'il arrive régulièrement que les textures d'un seul élément (roche ou bâtiment) apparaissent en plusieurs parties et parfois non structurées, ce qui se traduit par un aspect particulièrement inesthétique. A cela, il faut ajouter une fluidité fluctuante, certes correcte dans la plupart des phases d’exploration, mais difficile lors de vos affrontements contre de nombreux adversaires ou lors de certaines poursuites. Nous vous recommandons fortement de préférer le titre en version portable, une configuration qui est plus en mesure de masquer ses défauts techniques que lorsqu’elle est exécutée avec la machine en mode ancré. D'autre part, il est important de saluer temps de chargement également limités sur cette version, ce qui permet de fluidifier une aventure également riche en cinématiques.

Progrès sur l'interface

Assassin Creed III Remastered: une aventure toujours agréable, mais un portage mixte

Aux ajouts visuels, des remasters inséparables sont ajoutés à des retouches améliorant l'expérience utilisateur de cet album. Une bonne partie de ces ajouts est également très discrète ou anecdotique, comme le sifflement maintenant étendu à tous les points de dissimulation ou de double assassinat plus facile à déclencher que dans l'épisode original. Enfin, c’est plus l’amélioration de l’interface qui nous a marqué, que ce soit par l’application de codes de couleur pour certaines icônes, une meilleure clarté des écrans de gestion économique du domaine, mais aussi des cartes avec des contours mieux définis. Un ensemble d’ajouts franchement appréciables, qui borde en outre le sans faute sur chacune des idées.

Assassin Creed III Remastered: une aventure toujours agréable, mais un portage mixte

Dernier regret, le système à double radial pour l'équipement, qui exploite les deux joysticks, reste désagréable à utiliser malgré l'utilisation du D Pad comme raccourci. De même, le code couleur ajoutant du jaune et du violet au tout permet de mieux discerner chaque icône et de rendre le tout plus accessible aux daltoniens, mais reste très peu harmonieux vis-à-vis du reste de l'interface. Enfin, c’est davantage dans l’ordre des détails, mais l’écran des objectifs de la mission aurait été moins intrusif lorsqu’il est affiché, d’autant plus qu’il aurait pu être placé légèrement plus haut sur l’écran. Le cas est rare et le HUD est personnalisable, il est donc difficile de le garder à la limite. Par contre, l’absence de voix françaises (les sous-titres FR sont bien là) oblige par défaut à les télécharger sur l’eshop: un choix compréhensible vu l’espace limité, mais qui aurait au moins pu être signalé avant de commencer un jeu.

Comme Connor

Assassin Creed III Remastered: une aventure toujours agréable, mais un portage mixte

Une génération de mondes ouverts a passé depuis son arrivée, il n’est donc pas étonnant que Assassin Creed III ait vieilli sur certains points. Ses cinématiques précises et sa narration parfois maladroite qui choisit d’envoyer certaines séquences ne l’empêchent pas de se souvenir du souvenir d’un scénario non manichéen qui reste l’un des plus intéressants de la saga. Certaines idées de conception de jeux sont encore très bonnes aujourd'hui, comme la gestion de domaine qui offre de nombreux moments de vie immersive aux côtés de ses habitants.

Assassin Creed III Remastered: une aventure toujours agréable, mais un portage mixte

La chasse à la faune et à la chasse est également agréable, aidée par l'ajout d'un système de libre parcours qui n'est initialement apparu qu'en 2013 sur Black Flag. Le rythme des combats garde également toute sa saveur, grâce à ses animations fluides et rarement mises en défaut. Par contre, certaines missions secondaires superflues (assassinat, transport de lettres …) non scriptées, l’infiltration avec un gameplay limité et les réactions de l’IA venez nous rappeler l'âge d'un titre initialement prévu pour une autre génération, sans en altérer les qualités intrinsèques.

Les notes

+Bons points

  • La version HD de Liberation intégrée au jeu
  • Mécaniques de chasse et chasses toujours agréables
  • L'animation et le rythme des combats ont bien vieilli
  • La vitesse des temps de chargement
  • Des changements d'interface subtils, mais justifiés …

Points négatifs

  • … Malgré le choix des couleurs jurant avec la charte graphique
  • Le double menu radial est toujours très gênant
  • DLC et voix françaises à télécharger
  • Cinématiques coûteuses
  • Un léger bug de son à chaque chargement
  • Coupure et aliasing omniprésent
  • Quelques ralentissements

Cette version remasterisée offre de bonnes idées. La refonte de l'interface, si elle aurait pu aller encore plus loin, permet au tout de gagner en confort d'utilisation. La présence de l'épisode Liberation et de tous les DLC (à télécharger, tous identiques) assure un contenu cohérent, et bien que certains mécaniques – en tant que missions secondaires de remplissage – aient vieilli, le titre reste agréable par le travail effectué sur ses personnages, rythme de ses combats, de ses mécanismes de chasse ou de la gestion et de la vie du domaine. Malgré le poids des années et le progrès rapide des mondes ouverts, Assassin Creed III, dans sa version remasterisée, conserve son charme et suffisamment de qualités pour mériter le détour aujourd’hui. Mais contrairement à ses homologues PS4 et Xbox One, il est pénalisé par une technique clairement au-dessous de Switch, matérialisée par la présence de quelques ralentissements, un combo détourage / aliasing toujours important, et quelques bugs et soucis d'affichage des textures qui ne gâchent pas les qualités intrinsèques du titre, mais empêche toujours de l'apprécier sous son meilleur jour.

Profil de Kaaraj

Journaliste gamesvideo.com

21 mai 2019 à 09:43:05

Joueurs Gamesvideo.com

Lecteurs & # 39; des avis
(1)

Lire les lecteurs & # 39; des avis
Donnez votre avis sur ce jeu!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.