Tesla renonce (en partie) à ses dernières décisions

Supercharger tesla

Vous êtes ici a finalement renoncé à vendre exclusivement ses voitures électriques sur son magasin en ligne. Mais ce redressement entraînera une hausse des prix des voitures de la marque.

C'est un gâchis chez Tesla. Le fabricant américain ne semble pas vraiment sûr de la meilleure stratégie à adopter et vient de céder quelques semaines après avoir pris la décision de fermer tous ses points de vente physiques. Avec, à l'époque, un objectif clair: vendre ses voitures électriques exclusivement sur sa plate-forme en ligne, en faveur d’un taux réduit de 6%.

Augmentation de prix à l'horizon

Cette décision n'a pas vraiment récolté les éloges de la communauté. L'achat en ligne d'un véhicule électrique d'une valeur de plusieurs dizaines de milliers de dollars sans même l'avoir testé est délicat. La firme californienne a donc été contrainte d'abandonner cette méthode contestée, comme l'indique un communiqué de presse publié sur son blog.

La société dirigée par Elon Musk conservera donc ses magasins, mais rejette la baisse de prix annoncée précédemment. Pire, toutes les voitures de la gamme Tesla verront leur tarif augmenter de 3% à compter du lundi 18 mars 2019, à l’exception du modèle 3 à 35 000 $. C’est le prix à payer pour un service physique. À la date indiquée ci-dessus, les prix resteront les mêmes.

Les points de vente fermés bientôt rouverts

Après avoir clôturé environ 10% de son storesTesla devrait enfin en rouvrir, non sans perdre quelques employés.

La marque continuera à vendre ses produits en ligne (ce sera le seul moyen d’obtenir l’un de ses véhicules à quatre roues), mais les clients potentiels auront désormais la possibilité de tester avant d’acheter un modèle 3, un modèle S ou un modèle X.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.