Home » Terville. Conjoint menaçant : « Je suis impulsif, je regrette mes mots »

Terville. Conjoint menaçant : « Je suis impulsif, je regrette mes mots »

by Nouvelles

Ils se sont aimés, détestés, claqué la porte au nez par jalousie… jusqu’à échanger des textos très piquants. Entre autres messages envoyés par Monsieur à sa compagne cette année, un particulièrement menaçant : « Tu es morte, tu vas le payer cher ».

« C’est vrai, je suis quelqu’un d’impulsif, justifie le trentenaire. Je regrette mes mots. Mais je n’ai jamais été violent envers elle. »

« Elle se sert de la police pour m’atteindre »

Alors que le natif de Hayange semble faire amende honorable face au tribunal judiciaire de Thionville, le comportement de celle qui est désormais son ex « interroge », à la fois l’avocat de la défense et le président Gantois. Celui-ci fait état d’une victime, maman d’un jeune enfant, qui dépose des mains courantes mais refuse de signer les procès-verbaux et ne porte jamais plainte. Et qui, selon les policiers qui l’ont entendue dernièrement, s’insurgeait car son homme était placé en garde à vue.

« Elle se sert de la police pour m’atteindre avec mon passé, se justifie le prévenu. Ces SMS, je n’aurais jamais dû. Par contre, il n’y a eu aucune expertise de mon téléphone. Vous auriez pu alors comprendre le contexte ».

A l’encontre du trentenaire, le parquet a requis 6 mois intégralement assortis du sursis probatoire pendant 2 ans, avec l’obligation de suivre un stage de sensibilisation aux violences conjugales à ses frais et de travailler. Le tribunal a suivi, en validant l’interdiction d’entrer en contact avec la jeune femme.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.