Taiwan interdit à 2 autres agences indonésiennes d’envoyer des migrants à Taiwan

| |

Taipei, 28 novembre (CNA) Deux autres agences indonésiennes de main-d’œuvre ont été ajoutées samedi à une liste d’entreprises interdites d’envoyer des travailleurs migrants à Taiwan, à la suite de ces derniers jours de nouveaux cas de COVID-19 importés du pays d’Asie du Sud-Est.

Avec effet immédiat, les travailleurs migrants des agences Pt. Bumenjaya Eka Putra et Pt. Il sera interdit à Mitra Sinergi Sukses d’entrer à Taiwan, ce qui portera à huit le nombre total d’agences confrontées à de telles restrictions, a déclaré le CECC.

L’annonce du CECC est intervenue quelques heures après avoir confirmé neuf nouveaux cas de COVID-19, dont huit étaient des travailleurs migrants récemment arrivés d’Indonésie.

La décision a été prise car plusieurs travailleurs migrants indonésiens qui ont été confirmés par la suite comme ayant contracté le COVID-19 ont été récemment envoyés par Pt. Bumenjaya Eka Putra et Pt. Mitra Sinergi Sukses, a indiqué le centre.

À ce jour, Taiwan a signalé un total de 648 cas de COVID-19, dont 556 ont été classés comme importés.

Parmi les cas importés, la majorité provenaient des États-Unis, à 107, suivis de près par l’Indonésie à 83, selon les données du CECC.

Taïwan a depuis le 20 novembre interdit l’entrée aux travailleurs migrants de huit agences de main-d’œuvre indonésiennes.

Les six autres sur la liste sont Pt. Sentosa Karya Aditama, Pt. Vita Melati Indonésie, Pt. Ekoristi Berkarya, Pt. Graha Ayukarsa, Pt. Laatansa Lintas et Pt. Prima Duta Sejati.

(Par Chen Wei-ting et Ko Lin)

Élément final / J

Previous

Guide de paris Jets vs.Dauphins

Femme portée disparue à Manukau à Auckland

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.