Sur C8, Yann Moix parle de "policiers qui chient dans leurs pantalons", un syndicat de police s'empare du CSA et se plaint

TELEVISION – Le syndicat de la police alternative CFDT a annoncé samedi 22 septembre au soir avoir saisi le CSA après les propos de l’écrivain controversé Yann Moix dans l’émission "Les Terriens du samedi" selon laquelle les policiers "chieraient dans leurs pantalons". Le même syndicat a annoncé dimanche le dépôt d'une plainte lundi au pénal. Yann Moix a tenu ces propos lors de l'émission C8 de Thierry Ardisson, qui a invité le journaliste Frédéric Ploquin, venu présenter son livre "La peur a changé de camp", ainsi que deux policiers venus témoigner. "Si vous venez ici pour dire que la police a peur, vous savez que la faiblesse alimente la haine: dites que vous êtes dans votre pantalon, alors que vous faites un travail qui devrait prendre en compte cette peur …" Pour la police, "il profite de sa célébrité pour se débarrasser de sa foutaise". Il a également accusé la police de "victimiser la télévision", alors que leurs "cibles favorites sont les pauvres et les défavorisés". "Je suis un spectateur du harcèlement que vous pratiquez sur des personnes innocentes (…) car, en effet, la peur dans le ventre, vous n'avez pas les balles pour aller dans des endroits dangereux", at-il ajouté. l'avantage de ses médias de célébrités pour déverser toute sa haine anti-policière », a dénoncé dans un communiqué le syndicat Alternative CFDT, condamnant les propos« à vomir ». "Laissez-le venir avec nous dans les quartiers, laissez-le voir la vie quotidienne d'un policier: laissez-lui prendre des pavés, des réfrigérateurs ou des micro-ondes sur la tête quand il passe au pied des bâtiments!" secrétaire général du syndicat. @Place_Beauvau@ Police nationale@DGPNEricMorvan La haine anti-flic @MYYannMoix récidive dans le spectacle @Earth personnes@ C8TV.@Alternative_PN@CFDT@interco_cfdt capture @csaudiovisuel et demande @gerardcollomb condamner fermement ces propos et étudier les poursuites à engager! pic.twitter.com/9OVDzcFREP
– Denis JACOB (@DenisJACOB_PN) 22 septembre 2018Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, s'est également indigné des propos "intolérables" de l'écrivain, qu'il juge "grossier sur la forme, indécent sur le fond". Plus grossier sur la forme, indécent sur le fond officiers de police.
Je les condamne sans réserve et réaffirme mon soutien à nos forces de l'ordre, dont je souhaite rappeler l'action exemplaire sur tout le territoire.
– Gérard Collomb (@gerardcollomb) 23 septembre 2018Au début de l'année, Yann Moix, lors d'un reportage sur les migrants de Calais, avait accusé la police de violences "prétendant détenir des preuves vidéo", rappelant également au syndicat qu '"il attend toujours". Voir aussi Le HuffPost:

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.