Home » suppléments, craquelins et boissons retirés

suppléments, craquelins et boissons retirés

by Nouvelles

Oxyde d’éthylène dans divers produits vendus sur le marché, le ministère de la Santé oblige le retrait afin de ne pas nuire à la santé des personnes.

Pixabay

L’alerte pour le présence d’oxyde d’éthylène dans les produits alimentaires, et au-delà, se poursuit. Environ 200 articles ont été signalés et le ministère de la Santé a décrété leur retrait immédiat. La santé des citoyens est menacée car la contamination par l’oxyde d’éthylène pourrait créer réactions graves.

A lire aussi >>> Eau minérale soutirée : on fait attention à la marque et au lot ou notre santé en souffrira

Qu’est-ce que l’oxyde d’éthylène: risques et dangers

Oxyde d’éthylène c’est un gaz qui est utilisé dans les hôpitaux car il permet de stériliser efficacement les aides médicales et chirurgicales. On parle de cathéters, de tubes et de tout ce qui ne peut pas être mis dans l’autoclave pour la stérilisation. Après le traitement, chaque matériau est ensuite soumis à dégazage pendant une période allant de quelques heures à quelques jours. Le timing dépend du type de matériau et de la méthode utilisée, avec un choix de ventilation naturelle, forcée ou chaude.

En cas d’ingestion, le gaz peut provoquer une gêne réactions allergiques sévères, irritatif et ayant des manifestations effets neurotoxiques et hémolytiques. L’oxyde en question est classé comme une substance à preuves suffisantes de cancérogénicité surtout chez les animaux mais aussi chez les humains, quoique dans une moindre mesure.

Lire aussi >>> Double ramassage de poisson au supermarché : la motivation dérange

Produits retirés du marché

la toile

Les risques pour la santé en cas d’ingestion d’oxyde d’éthylène ils sont élevés. Par conséquent, il est indispensable de connaître les produits incriminés pour retourner les éventuels achats déjà effectués. Un lot rappelé par précaution est un Marque Bennet et implique des boissons végétales aromatisées à la châtaigne et à la noix. Le même sort est arrivé au soja à cuire OraSì. Plus précisément, nous rapportons le retrait de 1 litre OraSì Castagna avec le numéro de lot 21076 ; OraSì 1 litre noyer lot 21103, OraSì 200 ml soja à cuire numéro de lot 21068.

Autres retraits récents dus à l’oxyde d’éthylène

La présence de gaz dans la gomme de caroube a provoqué le retrait du marché de Crème de cuisson aux légumes Carrefour Veg 200 ml du lot numéro 21090. Cette crème et les boissons végétales OraSì ont été conditionnées dans l’usine Unigrà Srl à Conselice, près de Ravenne.

Coop, alors, a été contraint de retirer des étagères un Préparation de légumes BeneSì étant donné la présence de gaz au-dessus de la limite. La collecte n’a pas concerné tous les magasins et a fourni un numéro sans frais à contacter pour obtenir des informations (800 805580).

Lire aussi >>> Covid et Green Pass : ils pillent les supermarchés

Retirer non seulement les boissons et les substituts de plantes mais aussi les suppléments et les crackers

Également sujet au retrait Suppléments Emacrit (Pharma Line Srl) de trente sachets avec les lots SG20003, SG20004, SG20005, SG 20006 et SG20007. Même sort pour le craquelins Pièces sésame et romarin en paquet de 250 grammes avec le numéro de lot 6550.

Tous les produits mentionnés doit être retourné au point de vente et non par précaution.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.