Steph Curry quitte la finale d'avant-saison des Warriors 'sous le mauvais temps'

LE SCORE DE LA BOÎTE

SAN JOSE – Les Warriors ont terminé leur programme préparatoire vendredi soir avec une défaite de 119-105 aux Lakers de Los Angeles au SAP Center.

Contrairement au match fougueux entre les équipes deux nuits plus tôt à Las Vegas, il s’agissait d’une affaire relativement peu intense, à part quelques éjections stupides. C'était sûrement le résultat de la diminution du pouvoir des étoiles.

Stephen Curry, qui devait jouer environ 30 minutes, a quitté le match tard au premier quart et n’est pas revenu. Les Warriors ont annoncé qu'il se sentait «sous le mauvais temps».

Les guerriers reposent Kevin Durant et Andre Iguodala, tandis que les Lakers reposent LeBron James et Rajon Rondo. Deux autres partants de Los Angeles – Brandon Ingram et Kentavious Caldwall-Pope – se sont également absentés.

Voici trois points à retenir de la finale d'avant-saison.

Un conte de deux défenses

L'entraîneur-chef des Warriors, Steve Kerr, a souligné quelques domaines dans lesquels il souhaitait voir une amélioration. L'un de ces domaines, et le plus important des deux, était une meilleure défense. Ils ont à moitié obéi.

Les Warriors ont dégagé une énergie fabuleuse, amassant 38 points au premier trimestre et forçant sept revirements. Les Lakers ont tiré 38,1% pour le trimestre, mais se sont quelque peu redressés au deuxième trimestre, atteignant 47,6%.

Golden State a tenu Los Angeles à 42,9% au premier semestre. Le club de Kerr peut vivre avec cela, même contre une équipe de Lakers sans étoiles.

Mais les Lakers, toujours sans étoiles, l’ont allumé après un intermède déchiquetant les Warriors – qui n’avaient joué que Draymond Green parmi les All-Stars en seconde période – pour 65 points sur un tir de 66,7% (22 sur 33).

Attendez-vous à ce que cette demande soit reportée à la pratique les dimanche et lundi.

Damian Jones rebondit

Après une performance humble mercredi, Damian Jones a particulièrement bien joué.

Pour son cinquième départ consécutif, Jones a totalisé 16 points, six rebonds et deux passes en 23 minutes. Il a raté cinq de ses neuf lancers francs, mais a offert la surprise de drainer un sauteur de 19 pieds en retrait à la fin de la première demie.

N'importe quel jour maintenant, Jones peut s'attendre à ce que les Warriors aient la possibilité de prolonger son contrat pour la saison prochaine. Le choix de la première ronde de 2016 est clairement dans leurs plans.

Avec le Thunder d’Oklahoma City et le centre de 7 pieds Stephen Adams au rendez-vous lors de la soirée d’ouverture, on peut s’attendre à ce que Jones commence. Il est le seul joueur de l’équipe à sept pieds (Kevin Durant a 6-11), et Adams est une présence rangée et active.

McKinnie fait équipe, n'impressionne pas

L’invité du camp d’entraînement, Alfonzo McKinnie, a atteint son objectif de former l’équipe en signant un contrat partiellement garanti d’un an vendredi après-midi. Le 14e homme de l’équipe était ravi avant le départ.

McKinnie est ensuite sorti et a eu son jeu le moins productif.

Il a joué 37 minutes, de loin son plus long passage à ce jour – le record de n'importe quel guerrier en séries éliminatoires – et a terminé avec 7 points -de-4 de la ligne), sept rebonds et un vol. Il avait moins 14 ans pour la soirée.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.