Spotify perd 194 millions d’euros au deuxième trimestre malgré des revenus en hausse

Spotify a enregistré au deuxième trimestre de cette année un résultat d’exploitation négatif de 194 millions d’euros, qui contraste avec le gain d’exploitation de 12 millions d’euros au même trimestre de l’année dernière et aggrave considérablement les 6 millions d’euros de résultat d’exploitation négatif au premier trimestre . .

La société suédoise justifie la performance opérationnelle négative par des charges de 31 millions d’euros liées à la décision d’arrêter la fabrication de l’appareil Car Thing, mais aussi par des coûts de personnel plus élevés liés à l’expansion des équipes Spotify sur différents marchés.

Le chiffre d’affaires total de Spotify au deuxième trimestre a augmenté de 23% en glissement annuel pour atteindre 2,86 milliards d’euros, dont 2,5 milliards d’euros provenant des abonnements des utilisateurs et 360 millions d’euros des revenus publicitaires.

Au deuxième trimestre, le diffusion a atteint 433 millions d’utilisateurs actifs (19 % de plus que l’an dernier), avec 188 millions de clients premium (avec abonnement), en croissance de 14 %, et 256 millions de clients sans abonnement, avec une croissance annuelle de 22 %.

Selon l’entreprise, 32 % des utilisateurs se trouvent en Europe, 22 % en Amérique du Nord, 22 % en Amérique latine et 24 % dans le reste du monde.

Spotify s’attend à atteindre 450 millions d’utilisateurs actifs au troisième trimestre et à enregistrer un résultat d’exploitation négatif de 218 millions d’euros.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT