SpaceX lance avec succès le satellite de Dubaï

Un nanosatellite de Dubaï en mission pour améliorer le réseau de services publics de l’émirat a été mis en orbite jeudi soir.

Le cubesat Dewasat-1 a été lancé avec succès à bord d’un EspaceX fusée vers 19 h 30, heure des Émirats arabes unis, depuis le Kennedy Space Center de Floride.

Son départ spectaculaire de la Terre a été diffusé en direct sur Youtube.

Le satellite des Émirats arabes unis était l’un des plus de 100 à bord du SpaceX Falcon 9.

Il s’est séparé avec succès de la fusée environ une heure après le décollage.

le Dubai La régie de l’eau et de l’électricité a annoncé son Programme Espace-D l’année dernière. C’est un effort pour améliorer les opérations, la maintenance et la planification de ses réseaux en utilisant la technologie des nanosatellites.

Cela implique le lancement d’une constellation nanosat qui soutiendra le satellite principal de Dewa.

Les entreprises de services publics peuvent bénéficier de la technologie satellitaire. Il leur permet de surveiller et de cartographier leur infrastructure ainsi que de suivre l’impact environnemental de leurs opérations. Les données peuvent également aider ces entreprises à améliorer leurs services.

Dewasat-1, un satellite d’imagerie, pourra mieux surveiller les lignes de transmission à haute tension, les sous-stations, les bâtiments et les centrales solaires.

Dewa s’attend également à ce que le satellite améliore les performances et l’efficacité des panneaux solaires photovoltaïques du parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum, le plus grand parc solaire à site unique au monde.

Dewasat-1 est le premier parmi de nombreux autres satellites que Dewa prévoit de lancer.

Saeed Al Tayer, directeur général de Dewa, a déclaré que le programme renforcerait les réseaux d’électricité et d’eau de Dubaï.

“Le programme vise à renforcer les capacités de Dewa et à former des professionnels émiratis à l’utilisation des technologies spatiales pour améliorer ses réseaux d’électricité et d’eau”, a-t-il déclaré lors de l’annonce du programme.

«Le programme tirera parti des technologies de la quatrième révolution industrielle telles que l’Internet des objets, l’intelligence artificielle et la blockchain pour échanger des informations à l’aide des technologies de communication par satellite et d’observation de la Terre.»

L’autorité des services publics s’est associée à l’entreprise américaine NanoAvionics, un petit fabricant de satellites, pour construire Dewasat-1, un cubesat à trois unités et un cubesat à six unités.

Les cubesats sont des satellites miniatures qui offrent un accès plus facile et moins cher à l’espace. Certaines écoles ont des programmes où les élèves construisent des cubesats à 1 unité, mais les entreprises spatiales en construisent des plus complexes pouvant aller jusqu’à trois unités.

Ils peuvent être utilisés pour une gamme d’applications, notamment la prise d’images de la Terre, la surveillance du changement climatique et la production d’autres données.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT