Spacewatch: le robot européen Mars prêt pour le test final | Science

0
62

L’agence spatiale européenne Rover ExoMars est arrivé en France pour tests finaux avant d'être préparé pour sa mission l'année prochaine.

Nommé Rosalind Franklin en l'honneur du chimiste anglais, le robot est conçu pour déterminer s'il y a déjà eu de la vie sur Mars. Cela permettra également de mieux comprendre l'histoire de l'eau sur la planète rouge.

La construction du rover a duré 18 mois sur le site aéronautique d’Airbus à Stevenage, au Royaume-Uni, et va maintenant passer quatre mois d’essais sur le site de la société à Toulouse, en France, pour s’assurer qu’elle fonctionnera dans les rudes conditions martiennes.

La température varie de nuit à -130 ° C, et malgré son isolation, la température interne du rover baissera à -60 ° C.

Si tout se passe bien, le rover sera alors attaché à la phase de croisière et de descente de l'engin spatial et envoyé au cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan pour un lancement en juillet 2020.

Une autre équipe est en train de vérifier le système de parachute qui placera le rover en toute sécurité sur Mars.

Le Royaume-Uni est le deuxième contributeur à la mission ExoMars après l'Italie, et a donc obtenu le droit de construire et de nommer le rover.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.