Sondage en cas de violation du protocole de quarantaine

LE ministère de la Santé (DoH) enquête sur une violation présumée des protocoles de quarantaine de Covid-19 par des balikbayans qui sont rentrés chez eux de l’étranger.

La directrice du Bureau de prévention et de contrôle des maladies et de promotion de la santé, Beverly Ho, a déclaré que le DoH travaillait en étroite collaboration avec d’autres agences dans le cadre de son enquête sur la question.

“L’enquête est en cours. Toutes les agences impliquées se réunissent actuellement et nous publierons les informations une fois terminées”, a-t-elle déclaré.

Le responsable de la santé a également assuré que les efforts de recherche des contacts avaient également commencé.

Ho a souligné que ce n’était “pas le moment de se détendre et de mettre délibérément les autres en danger”.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a déclaré que la nation entière avait travaillé dur pour réduire les cas en suivant les normes de santé, en faisant les sacrifices nécessaires pour se remettre de la pandémie, retourner au travail et rouvrir en toute sécurité les écoles et les établissements.

“Garder le nombre de cas bas et les admissions à l’hôpital gérables est un effort de l’ensemble de la société”, a-t-il ajouté.

Le DoH a continué d’encourager le public à signaler les individus, les établissements ou les unités gouvernementales locales (LGU) enfreignant les protocoles de quarantaine afin de garantir la mise en œuvre de mesures minimales de santé et de sécurité publiques et d’empêcher la transmission de Covid-19.

Le chef de la majorité au Sénat Juan Miguel Zubiri, quant à lui, a exprimé sa déception à l’égard du balikbayan qui aurait sauté la quarantaine pour assister à des fêtes alors qu’il était infecté par Covid-19.

Le sénateur réélectoral a demandé une enquête sur des informations selon lesquelles certaines personnes de retour de l’étranger auraient “utilisé des connexions” pour violer les protocoles de quarantaine juste pour faire la fête avec des amis.

Dans un SMS jeudi, Zubiri a déploré les informations selon lesquelles certaines personnes auraient utilisé “leur argent pour éviter la période d’isolement requise que l’IATF (Inter-Agency Task Force) a mise en place pour protéger notre peuple de Covid”.

“C’est inquiétant car ils peuvent être positifs [for Covid] à maging dahilan ng la transmission communautaire (C’était très alarmant car ils pouvaient être positifs pour Covid et pourraient devenir la cause de la transmission communautaire)”, a-t-il souligné.

Zubiri a cité l’exemple d’une personne qui « aurait ignoré les protocoles de quarantaine pour assister à des fêtes de ses amis qui ont maintenant tous été testés positifs pour Covid-19 ».

“C’est irresponsable, illégal et impardonnable. Des dizaines sont maintenant malades, et certains même hospitalisés, peut-être avec le [Covid-19] souche Omicron », a-t-il souligné.

avec Bernadette E. Tamayo

.

Previous

président du conseil du barreau critique Raab « à la peau fine » pour ne pas l’avoir rencontré | Dominique Raab

Un soldat d’une patrouille de la Tour de Londres filmé renversant un enfant

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.