SNCF: des pluies verglaçantes bloquées les trains d’Austerlitz et de Montparnasse

1
16

Ce ne sont pas des Gilets mais des pluies verglaçantes qui ont été énumérées ce samedi soir la belle mécanique des gares d’Austerlitz et de Montparnasse. En perturbant l’acheminement du courant électrique, le gel des caténaires dans le sud-ouest de l’Île-de-France et une partie de la région centré sur le blocage et la suppression de plusieurs lignes de grandes lignes départ et à l'arrivée des deux gares parisiennes. A LIRE AUSSINeige-verglas: 4 départements en vigilance orangeHeureusement, en ce samedi soir de crise sociale, les rames étaient peu fréquentesés. L’avarie n’est pas en dehors des trains électriques, les trains thermiques au diesel ont continué à rouler normalement. Ce samedi soir, les lignes de Transilien N (Montparnasse-Rambouillet), U (La Défense- La Verrière) ont été clouées au sol. The Paris, Paris-Orléans, ont été bloqués ou ont subi des retards. Le TER Paris-Chartres-Le Mans, a été été interrompu. Les caténaires auront dégelé dimanche matinAux reprises, les voyageurs en carafe ont dû descendre de leurs trains pour monter dans les trains thermiques de secours envoyés à la rescousse. Dans les chemins de fer, les trains sont restés avec chauffeur et à 21 h 30, ils ont été pris en charge, selon la SNCF. Les TGV ne sont pas passés à la réception du TGV Marseille-Le Havre, ils n'ont pas été passés par Paris, et ont été arrêtés en gare de Lyon. Les passagers ont dû poursuivre à bord d'un TER au départ de la gare Saint-Lazare. Le train de nuit Paris-Toulouse-Port-de-Bouc-Cerbère n'est pas autorisé à partir du samedi soir. En revanche, on devrait revenir à la normale ce dimanche matin, en raison du redoux annoncé.

1 COMMENT

  1. Tiens des trains de secours ont circulé ?? On nous a parlé d’un train de secours et finalement cela a plutot été la formule”pedibus’ le long des voies pendant une vingtaines de minutes sur un terrain parfois glissant avec des enfants qiui marchaient comme des grands tete baissée sous la pluie glaciale et le vent n’ayant même plus l’energie de fronder… Plus de 3 heures pour un trajet qui en prends moins d’une habituellement…Pour ma part l’aventure s’est terminée à l’ancienne : La douche chaude, la soupe puis la tisane n’ont pas réussi à me réchauffer…. Je suis passée à la méthode forte ancestrale… Vive le grog !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.