Home » Slavi Trifonov a posé une condition pour former une coalition – Elections

Slavi Trifonov a posé une condition pour former une coalition – Elections

by Nouvelles
  • 13 octobre 2021
    17:00

  • 8187
  • 37
  • Habituellement, tous les 10 ans, l’État procède à un recensement de toutes les personnes vivant en Bulgarie, qu’il s’agisse de citoyens bulgares adultes, de citoyens bulgares mineurs ou de citoyens étrangers résidents permanents. Toutes les personnes sont comptées. Ceci a été écrit par le leader d’ITN Slavi Trifonov

    Stanislav Todorov Trifonov est un chanteur, présentateur de télévision et producteur bulgare. Il est né en sur votre Facebook personnel.

    Voici son commentaire complet :

    “Habituellement tous les 10 ans, l’État procède à un recensement de toutes les personnes vivant en Bulgarie, qu’il s’agisse de citoyens bulgares adultes, de citoyens bulgares mineurs ou de citoyens étrangers résidents permanents. Toutes les personnes sont comptées. Un recensement de la population bulgare et intermédiaire les résultats sont actuellement en cours.5 658 000 personnes ou environ 82% de la population ont été dénombrées, selon l’INS, c’est-à-dire que nous pouvons supposer avec une précision suffisante que la population totale de la Bulgarie est d’environ 6,7 millions de personnes.

    Voici les numéros sur les bulletins de vote

    Maintenant, je vais vous dire qu’au dernier recensement de 2011, la population de la Bulgarie était de 7 364 570 personnes. Cela signifie qu’en 10 ans la Bulgarie a “fondu” avec près de 700 mille personnes ! Cela signifie que chaque année la Bulgarie “fond” avec une ville comme Veliko Tarnovo ! La vérité est qu’au cours de ces 10 années, la croissance naturelle négative et les migrations externes ont atteint des proportions alarmantes pour nous en tant que nation. Et c’est affreux.

    Aujourd’hui, la Bulgarie est au seuil d’élections extrêmement importantes – parlementaires et présidentielles. Et maintenant, je ne sais pas si vous êtes impressionné par une chose, mais ça me pique les yeux. Ainsi, la population totale de la Bulgarie aujourd’hui est d’environ 6,7 millions de personnes. Et ces jours-ci, la CEC a annoncé que 6 708 189 citoyens bulgares ont le droit de vote pour les élections du 14 novembre. Qu’est-ce qui sort? Le nombre de la population entière de la Bulgarie est égal au nombre de personnes ayant le droit de vote. Comment fonctionne ce numéro ? Apparemment, à notre insu, plus d’un million de Bulgares mineurs dans notre pays ont obtenu le droit de vote – les enfants à l’école, les enfants dans les crèches et les jardins d’enfants, les bébés à la maison. Même les ressortissants étrangers ont obtenu le droit de vote. Blague à part. En fait, la vérité est assez simple. Le grand nombre d’électeurs est dû aux listes électorales qui n’ont pas été mises à jour depuis des années et à l’existence de la soi-disant “Des âmes mortes” en eux.

    Les “âmes mortes” ne sont pas forcément des morts, même si j’avoue qu’il y en a sur les listes électorales, après que plusieurs partis ont à nouveau tenté de s’inscrire pour les prochaines élections avec les signatures de personnes décédées. Certes, cependant, la grande majorité des soi-disant Les “âmes mortes” sont des personnes bien réelles. Ce sont des Bulgares qui vivent et travaillent à l’étranger depuis des années – que ce soit en Espagne, soit en Allemagne, soit en Turquie, soit aux USA, mais qui ont une adresse permanente en Bulgarie et figurent sur les listes électorales du pays.

    Il y a certainement plus d’un million de Bulgares ayant le droit de vote à l’étranger. Mais pendant des années, les politiciens bulgares ont tout fait pour limiter le vote de nos compatriotes à l’étranger. N’as-tu pas oublié ? Les politiciens leur ont effrontément dit de ne pas pousser à leurs pieds. Je vous rappellerai seulement la limite effrontée de 35 sections pour les pays hors de l’Union européenne imposée par les partis du statu quo. Une restriction que nous avons réussi à lever avec des propositions du Code électoral « Il y a un tel peuple » à la 45e Assemblée nationale. Il faut dire que la présence de Bulgares de l’étranger sur les listes électorales de notre pays et l’impossibilité pratique pour eux de voter réduit artificiellement la participation électorale globale. D’un autre côté, ces grands partis ont faussement augmenté le pourcentage de voix pour eux-mêmes pendant des années. Il est impossible pour plus d’un million de Bulgares à l’étranger d’exercer leur droit constitutionnel de vote dans 400, 700 ou 800 sections à l’étranger. Ces Bulgares doivent être inclus dans la vie politique de leur patrie, ils « ont droit à la Bulgarie ». En général, chaque citoyen bulgare devrait avoir la possibilité de voter. Ce n’est qu’ainsi que nous aurons des élections plus justes avec une activité électorale objective et des élections avec une plus grande représentation.

    Dès lors, il doit être clair désormais – “Il y a un tel peuple” ne peut participer qu’à une telle coalition gouvernementale, qui accepte comme son engagement principal l’introduction obligatoire du vote électronique à distance. Parce que la Bulgarie est là où il n’y a qu’un seul Bulgare, et parce que tout le monde a le droit de voter. »

    Maya Yordanova

    8187
    37

    .

    You may also like

    Leave a Comment

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.