Situation explosive entre Laurent Ruquier et la direction de France 2 après l’interview de Yann Moix samedi

0
38

C'est une colère qui rugit dans les étages de France Télévisions contre "Nous ne mentons pas" et qui pourrait tendre violemment la relation entre la chaîne et Laurent Ruquier et Catherine Barma.

Selon les révélations du journaliste JDD Renaud Revel sur son blog, qu'il a confirmé sur Europe1, nous ne comprenons toujours pas le déroulement du salon samedi dernier auquel avait été invité Yann Moix. Du côté de la direction on évoque une émission "indigente" dont on stigmatise le personnage extraordinairement complaisant.

Mais ce n’est pas tout, car les mots de la direction seraient d’une rare violence contre Laurent Ruquier, avec des mots très violents: "Connivence", "consanguinité" ou même "liens incestueux" tout en évoquant l’amitié qui existe depuis plusieurs années entre Yann Moix et le présentateur. Cependant, Laurent Ruquier avait lui-même évoqué cette relation qui existait avec l'invité depuis le début du spectacle, mais c'est évidemment le déroulement de l'entretien qui pose problème.

Le journaliste Renaud Revel explique comment les choses se sont déroulées dans les coulisses, avant et près du spectacle:

Laurent Ruquier a informé France Télévisions & # 39; gestion de l'arrivée de Yann Moix en tant que premier invité de sa nouvelle saison, une bonne idée aux yeux de la direction de France télés, avant que l'affaire d'écrits et de dessins antisémites du romancier éclate dans les colonnes de l'Express et celle-là s'inquiète d'un tel nouveau contexte. "

Un responsable de France Télé a déclaré: "Il nous a semblé compliqué que Moix reste l'invité. Et nous avons immédiatement dit à Laurent Ruquier et à son producteur." A partir de là, tout va bien, la production de l'ONPC et son présentateur décident de garder Yann Moix et informer France Télévisions que toutes les précautions seront prises. Que leur invité soit passé à la moulinette, interrogé sans la moindre concession par deux chroniqueurs insolubles. Et que Bernard Henri Lévy sera aussi sur le plateau contre Yann Moix, ce qui n'a pas été le cas finalement.

Et Renaud Revel pour indiquer:

"La complaisance avec laquelle l'auteur de la maison Grasset a été reçue et interrogée suscite immédiatement des critiques violentes au plus haut niveau de France Télévisions, où le personnel a pu regarder l'émission quelques heures avant sa programmation.

Au septième étage de l'entreprise, Laurent Ruquier et la production de ce programme ont été sévèrement interrompus. Et nous montrons du doigt l’audience moyenne de ce tout premier spectacle de la saison, à 860 000 téléspectateurs et 14,6% des parts de marché, "une perte de 200 000 téléspectateurs au cours de la saison passée".

Selon nos informations, la tension est très forte entre Laurent Ruquier, Catherine Barma et la direction de France Télévisions après ces révélations. L'enregistrement demain de l'émission qui sera diffusée samedi soir est très compliqué. Plusieurs sources que nous avons contactées hier soir indiquent que la situation est maintenant "explosive" entre les différentes parties et personne ne sait comment Laurent Ruquier va réagir dans la journée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.