Sittard propose également une visite légère « à cause de notre liberté »

Photo: webcamsittard.nl

Mercredi soir à 19h00, une « Marche lumineuse pour notre avenir dans une société libre » est partie de la Stationsplein à Sittard.

Plusieurs centaines de personnes, jeunes et moins jeunes, des particuliers et de nombreux entrepreneurs locaux ont pris part au voyage jusqu’au Marché. Ils portaient des lampes et des torches. Les participants ont été brièvement adressés au début de la marche par le conseiller municipal Sergio Klein. Il l’a refait plus tard sur le Marché, où tous ceux qui le voulaient pouvaient aussi s’exprimer.

La semaine dernière, il y avait déjà eu un premier tour léger dans les rues avec une cinquantaine de participants. Ce voyage n’a pas été enregistré auprès de la municipalité. Lorsque Klein a entendu parler de cela, il a décidé de signaler la tournée légère du 29 décembre à la municipalité. « Après que la police se soit présentée à la porte d’un citoyen, parce qu’elle avait partagé l’appel via Facebook, j’ai décidé de reprendre l’organisation de Sittard afin que les citoyens restent seuls. J’ai fait le constat, qui nous donne une dérogation pour marcher en groupe et vous demandera de respecter la règle du mètre et demi.” Le cortège de mercredi soir était accompagné de deux boas et s’est déroulé dans le calme et l’ordre.

Sur sa page Facebook, Klein explique pourquoi il participe au cortège des lumières. « La liberté est un concept large et chacun a une idée différente. L’un s’inquiète pour les jeunes et les enfants et l’autre voit son entreprise s’enfoncer dans le marais. D’autres attendent en vain une intervention chirurgicale, et un autre encore craint la vaccination. Toutes raisons personnelles et légitimes pour nous rejoindre mercredi. Le fait que les administrateurs (au niveau local et national) rejettent les citoyens non vaccinés comme des asos et des égoïstes, des wappies et des négateurs, vous n’aidez vraiment pas la société pour le moment.

Klein est particulièrement préoccupé par la différence entre les riches et les pauvres, il dit : « Les ‘pauvres’ ressentent tout cela bien pire et peuvent difficilement s’en prémunir. C’est en fait la raison pour laquelle je cours.

Si c’est à l’élu, la visite légère aura lieu toutes les semaines.

.

Previous

Slavia et Sparta dans la bataille de transfert à nouveau ! Maintenant, ils se battent pour un jeune bek de Mladá Boleslav

7 portraits d’artistes qui sont allés en Cappadoce, n°5 So Sweet

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.