Shakira: l'étoile poursuivie en justice par la loi pour fraude fiscale miracle

Shakira sera donc poursuivi par le procureur pour avoir fraudé la taxe espagnole à hauteur de 14,5 millions d'euros, a annoncé le quotidien El Pais, selon l'AFP. Le chanteur, d'origine colombienne mais résidant en Espagne, nie les faits.

Selon le journal, les choses se sont précipitées et le procureur a informé la chanteuse de 41 ans de la fin de son enquête et du fait qu'il n'allait pas déposer le dossier, ce qui signifie qu'il déposera une plainte formelle à son encontre dans le journal. les jours à venir. Interrogé par l'AFP, un porte-parole du bureau du procureur espagnol a simplement déclaré "qu'aucune décision n'avait été prise" et que le dossier était toujours "en cours d'examen". Selon le bureau du procureur, le bureau des impôts reproche à l'interprète de Waka Waka de ne pas avoir payé ses impôts en Espagne lorsqu'il y résidait selon ses dires entre 2011 et 2014.
Ce n’est pas la première fois que le pouvoir judiciaire s’intéresse aux impôts de Shakira, mais cette fois-ci les poursuites à venir ne concernent que la période 2012-2014, les faits remontant à 2011 étant déjà prescrits. En effet, pour 2011, le compatriote défenseur du FC Barcelone, Gerard Piqué, avec qui elle a deux enfants, a déjà payé une facture de 20 millions d’euros. Shakira, résidente fiscale aux Bahamas depuis longtemps, a déclaré avoir officiellement transféré sa résidence fiscale en Espagne en 2015.
Les avocats de Shakira insistent sur le fait que la majeure partie de sa rémunération provient de ses tournées internationales jusqu'en 2014 et qu'il ne vivait pas plus de six mois par an en Espagne, condition préalable à sa résidence fiscale dans le pays. pays.
Thomas Montet

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.