Services alternatifs à De Lijn, nuisances graves à M…

La manifestation nationale que le syndicat socialiste ABVV organise vendredi à Bruxelles contre la loi sur les normes salariales cause de sérieuses entraves aux transports publics.

Avec la manifestation, l’ABVV veut faire pression sur le gouvernement pour un ajustement de la loi sur la norme salariale, qui devrait freiner l’évolution des coûts salariaux dans le secteur privé afin de protéger la compétitivité des entreprises vis-à-vis des pays voisins.

La société de transport public flamande De Lijn introduit un service alternatif, dans lequel environ 60 pour cent des trajets seraient effectués dans le monde. Cela a été entendu jeudi par la porte-parole Karen Van der Sype.

Dans certaines régions, ce sera un peu moins, entre 50 et 60 pour cent. Cela concerne Bruges, Louvain, Ostende, Gand et le trafic des tramways à Anvers. Dans d’autres régions, plus sera conduit : environ 70 pour cent des trajets. Cela concerne le Westhoek, les Ardennes flamandes, Roeselare, la Campine et Alost.

De Lijn conseille à ses voyageurs de s’informer bien à l’avance via le site internet de la société de transport public : www.delijn.be.

La STIB attend aussi des nuisances

A Bruxelles, les services assurés par la STIB/MIVB ont été fortement perturbés vendredi matin, vers 07h00 une seule ligne de métro fonctionnait, et un nombre limité de lignes de bus et de tramway.

La STIB avait déjà annoncé ces derniers jours que son réseau serait gravement perturbé à la suite de la manifestation nationale de l’ABVV, et a donc conseillé à ses voyageurs de chercher d’autres solutions pour se déplacer à Bruxelles. “D’une part parce qu’une partie du personnel participera à l’action, mais le passage des manifestants aura aussi des conséquences sur plusieurs lignes de la STIB”, a-t-il sonné.

Cela semble également être confirmé vendredi matin. Seule la ligne 1 du métro circule, bien que prolongée jusqu’à l’arrêt Erasmus, et avec les tramways il n’y a de service que sur les lignes 3, 4, 7, 8, 9, 51, 82 et 92, environ la moitié des lignes. Les bus sont les lignes 12, 34, 46, 53, 59, 65, 71, 78, 87, prolongées jusqu’à De Brouckère, 88 et 95. Le bus de nuit Noctis ne circulera pas vendredi soir, selon la STIB.

Manifestation à Bruxelles

La démonstration ABVV débutera à 11 heures à la gare de Bruxelles-Nord puis se déroulera via Kruidtuin, Pacheco, la gare centrale, Cellebroers et Lemonnier, pour se terminer à la gare de Bruxelles-Midi. Suivront les discours du président Thierry Bodson et de la secrétaire générale Miranda Ulens. Lors de la démonstration, un masque buccal est obligatoire.

Droit des normes salariales

Selon l’ABVV, la loi de 1996, dite loi sur la norme salariale, empêche les négociations sur une rémunération équitable après les amendements apportés par le gouvernement Michel de l’époque en 2017. Plus tôt cette année, le gouvernement a décidé que les salaires pourraient augmenter d’un maximum de 0,4% en plus de l’indice sur la période 2021-2022. Les entreprises qui ont obtenu de bons résultats pendant la crise peuvent toujours payer une prime corona unique d’un maximum de 500 euros.

Le syndicat socialiste souhaite que la loi sur les normes salariales soit adaptée « à la réalité du lieu de travail ». “Nous ne voulons pas une répétition de l’IPA 21-22 dans laquelle seule une marge salariale de 0,4% a été accordée car la loi sur les normes salariales” est simplement assemblée de cette façon “et a également été rendue plus stricte par le gouvernement précédent”. Défendre le bon pouvoir d’achat est et reste une de nos priorités. C’est pourquoi l’ABVV organise désormais cette manifestation et n’attend plus des initiatives législatives qui ne viendront finalement pas.’

Les autres syndicats ne participent pas à la manifestation nationale.

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT