nouvelles (1)

Newsletter

Sensex perd 585 points à 56 521 au début des échanges, Nifty perd également 191 points 16 835

Les indices boursiers clés Sensex et Nifty ont baissé de plus de 1% au début de la séance lundi en raison de pertes importantes dans les valeurs financières, informatiques et automobiles au milieu des inquiétudes persistantes concernant l’émergence de la nouvelle variante COVID Omicron.

Le BSE Sensex à 30 actions a chuté de 585,22 points ou 1,02% à 56 521,93 points avec 25 de ses composants se négociant dans le rouge.

Le Nifty plus large de la Bourse nationale a perdu 191,40 points ou 1,12 pc à 16 835,05 alors que Adani Ports, Tata Motors et Hero MotoCorp ont chuté.

Parmi les actions Sensex, HDFC a chuté de 1,61%, HUL de 1,22% et Maruti de 0,88%.

Asian Paints, Bajaj Auto, UltraTech Cement, ITC, HDFC Bank, ICICI Bank, Infosys et SBI figuraient parmi les principaux perdants.

Inversant la tendance, IndusInd est devenu le principal gagnant, augmentant de plus de 1% après que la Reserve Bank of India (RBI) a autorisé les promoteurs à détenir 26% du capital des banques privées après 15 ans.

Bharti Airtel et RIL ont également progressé, limitant les pertes de l’indice.

Les investisseurs de FII étaient des vendeurs nets d’actions indiennes car ils ont vendu des actions d’une valeur ??5 785,83 crore sur une base nette vendredi dernier.

Les marchés asiatiques étaient également en baisse alors que les investisseurs continuaient d’évaluer les risques pour la reprise économique posés par la nouvelle variante COVID Omicron.

Le Nikkei 225 du Japon a chuté de 0,47%, l’indice Hang Seng de Hong Kong a baissé de 0,34% et le Shanghai Composite de la Chine a baissé de 0,42%.

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT