Saudi Aramco détrône Apple en tant que société la plus précieuse au monde : rapport

Apple a vu le cours de son action chuter au cours du mois dernier

San Fransisco :

Saudi Aramco a détrôné mercredi Apple en tant que société la plus précieuse au monde, la flambée des prix du pétrole ayant fait grimper les actions et les actions technologiques se sont effondrées.

La société nationale saoudienne de pétrole et de gaz naturel, présentée comme la plus grande société productrice de pétrole au monde, était évaluée à 2,42 billions de dollars sur la base du prix de ses actions à la clôture du marché.

Apple, quant à lui, a vu le cours de son action chuter au cours du mois dernier et était évalué à 2,37 billions de dollars lorsque la négociation officielle s’est terminée mercredi.

Le cours de l’action a chuté alors qu’Apple a annoncé des bénéfices meilleurs que prévu au cours des trois premiers mois de cette année dans un contexte de forte demande des consommateurs.

Mais, Apple a averti que le verrouillage de la Chine Covid-19 et les problèmes de la chaîne d’approvisionnement en cours affecteraient les résultats du trimestre de juin de 4 à 8 milliards de dollars.

“Les contraintes d’approvisionnement causées par les perturbations liées à Covid et les pénuries de silicium à l’échelle de l’industrie ont un impact sur notre capacité à répondre à la demande des clients pour nos produits”, a déclaré le directeur financier Luca Maestri lors d’une conférence téléphonique avec des analystes.

Les résultats semblaient bons après les trébuchements de certains pairs de Big Tech alors que la croissance de la demande de séjour à domicile au milieu de la pandémie ralentit et que les entreprises sont confrontées à la hausse des coûts d’exploitation et de main-d’œuvre.

Le géant pétrolier Saudi Aramco a récemment fait état d’une augmentation de 124% de ses bénéfices nets l’année dernière, quelques heures après que les rebelles yéménites ont attaqué ses installations, provoquant une baisse “temporaire” de la production.

Alors que l’économie mondiale commençait à rebondir après la pandémie de Covid-19, “le revenu net d’Aramco a augmenté de 124% pour atteindre 110,0 milliards de dollars en 2021, contre 49,0 milliards de dollars en 2020”, a déclaré la société.

Le royaume, l’un des principaux exportateurs de brut au monde, a subi des pressions pour augmenter sa production alors que l’invasion de l’Ukraine par la Russie et les sanctions qui ont suivi contre Moscou ont ébranlé les marchés mondiaux de l’énergie.

Le président et chef de la direction d’Aramco, Amin Nasser, a averti que les perspectives de l’entreprise restaient incertaines en partie en raison de “facteurs géopolitiques”.

“Nous continuons à progresser dans l’augmentation de notre capacité de production de pétrole brut, dans l’exécution de notre programme d’expansion du gaz et dans l’augmentation de notre capacité de transformation des liquides en produits chimiques”, a déclaré Nasser.

Sur les résultats, pour 2021, il a reconnu que “les conditions économiques se sont considérablement améliorées”.

Un fort rebond l’année dernière a vu la demande de pétrole augmenter et les prix se remettre de leurs creux de 2020.

L’inflation pourrait entraîner une baisse de la consommation, réduisant la demande de pétrole, tandis que les actions technologiques pourraient continuer à être entraînées à la baisse par les inquiétudes des investisseurs concernant les coûts des entreprises, la hausse des taux d’intérêt et les problèmes de la chaîne d’approvisionnement.

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT