“Satellite V Light” – une dose avec une deuxième phase de test terminée

| |

La Russie a terminé la deuxième phase d’essai de son vaccin contre le coronavirus “Spoutnik V Light” (Spoutnik V Light). L’Institut de recherche en épidémiologie et microbiologie “Gamaleya” a présenté les documents nécessaires aux régulateurs de la santé du pays, a déclaré le ministre russe de la Santé Mikhail Murashko.

“Satellite V Light” est modifié version unidose du premier vaccin russe approuvé “Spoutnik V”. Le médicament est présenté comme un moyen d’aider les pays à taux élevé d’infection par Covid-19 restreindre le nombre de décès et un dur travail de la maladie.

En février, le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a déclaré que dix hôpitaux de la ville participeraient aux essais de la version à dose unique de Spoutnik V, le processus étant ouvert à tous les citoyens de plus de 18 ans qui n’ont pas encore été vaccinés.

Sobyanin a ensuite expliqué que la dose unique devait conduire à l’immunité contre Covid-19 une semaine après son administration. Il a ajouté que les essais cliniques du vaccin modifié commenceront également sur des adolescents âgés de 14 à 18 ans.

Le centre de recherche d’État pour la virologie et la biotechnologie “Vector”, qui a développé l’autre vaccin contre le coronavirus – “EpiVacCorona” (EpiVacCorona), a également fourni la documentation au “Rospotrebnadzor” (Service fédéral de surveillance des droits des consommateurs et du bien-être humain).

L’autorité devrait évaluer si le vaccin peut être recommandé chez les personnes de plus de 60 ans. EpiVacCorona est le deuxième vaccin approuvé par les autorités sanitaires russes.

READ  Belgique: le nombre de morts de coronavirus dépasse les 10000
Previous

restrictions contre Covid, en direct

Kobolev propose de reporter les nouveaux tarifs du gaz afin que les Ukrainiens puissent voir les prix du marché

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.