nouvelles (1)

Newsletter

Salut. Le jeune homme a réussi, l’équipe tchèque de biathlon peut courir

Dans le sprint d’ouverture de jeudi sur 10 km de la Coupe IBU “deuxième championnat” à Arber, en Allemagne, Mareček a terminé 36e après un tir sans faute. C’était aussi le meilleur résultat des espoirs tchèques lors de la première journée des combats du côté allemand de la Šumava. Parmi les femmes ou les juniors, Klára Polednová avait 57 ans sur la piste de 7,5 km.

Qu’est-ce qui est essentiel? Mareček a obtenu l’entrée à la Coupe du monde et l’opportunité d’aider le relais, auquel participeront également Ondřej Moravec, Mikuláš Karlík et Jakub Štvrtecký. Cela lui permettra les soi-disant points de qualification, la limite de participation est de 125. Le vainqueur du sprint à Arber Nor Aleksander Andresen a gagné 25,95 points, le jeune tchèque a atteint 89,55 points et a donc rempli la condition avec une réserve.

“Zéro c’est bien, mais ce n’était pas encore moi sur la piste. Je pense que cela s’améliorera d’une course à l’autre “, a déclaré Mareček à biatlon.cz. Il fera son prochain départ en Coupe du monde au relais 4x 7,5 km hommes vendredi.

Il vit ainsi une incroyable montée en puissance dans sa carrière. “Nervosité? Aujourd’hui, j’ai commencé pour la première fois dans la Coupe IBU et c’était calme. Ce sera un saint vendredi, et j’ai hâte d’y être “, a déclaré le talent de New Town, qui devrait normalement attendre l’expérience de la Coupe du monde.” En fait, c’est un peu laissé pour moi, car tout le monde est malade “, a-t-il déclaré.

On ne peut pas attendre de lui un résultat miraculeux. “En raison du vent changeant, les conditions ici à Arber étaient difficiles, donc le tir impeccable de Jonas est certainement une bonne nouvelle”, a déclaré l’entraîneur junior Michael Malek, qui a immédiatement ajouté pour le site Web fédéral que Marecek était encore loin de courir. “Notre objectif principal est en particulier les juniors. Les championnats du monde début février et mars à Obertilliach, donc on ne pousse même pas la scie avec la forme, et on avait un programme adapté à ça.

Les biathlètes tchèques ont échoué à Oberhof

Vendredi, Mareček peut se rendre au relais. Une suite spéciale de la saison l’attend juste après la Coupe du monde. “Samedi, je dois être de nouveau à Arber pour les tests de covid et dimanche je prendrai le départ de la prochaine course de la Coupe IBU”, a-t-il souligné qu’il devra répéter le trajet de 390 km d’un centre allemand à l’autre.

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT