Rutgers souffre d'embarras national dans une défaite de 55-14 à Kansas | Qu'est ce qui ne s'est pas bien passé

Rutgers a tourné la balle plus de six fois. Cela l'a emporté zéro fois. Le véritable quart-arrière de première année Artur Sitkowski n’a pas de meneur de jeu pour parler de progrès, mais il a lancé trois interceptions, dont deux qui ont été repoussées pour des touchés, malgré une protection solide toute la journée. Le natif de Old Bridge a été heureusement battu par Gio Rescigno en seconde période et nous devons nous demander si cela pourrait devenir un mouvement permanent.

Oui, Rutgers pourrait avoir une autre controverse de quart-arrière sur ses mains.

La défensive contre la course a été déchirée grâce à un plaquage horrible et à la course du Kansas, Pooka Williams et Khalil Herbert. La défensive contre la passe n’était guère meilleure et Kansas aurait probablement marqué encore plus de points si Miles Kendrick avait joué tout le match et que Peyton Bender n’avait pas raté quelques touches de touche dès le départ.

Le jeu de run de Rutgers a eu ses moments, mais il n’a jamais été assez cohérent, et nulle part la force de contrôle des Scarlet Knights n’a cessé d’arriver.

En résumé: c'était mauvais. Très mauvais. Rutgers est de retour chez lui samedi à midi contre Buffalo pour tenter d’empêcher cette saison de s’envoler pour de bon, ce qui pourrait bien être l’obligation de gagner des paris.

Billets disponibles.

Voici un aperçu du jeu …

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.