Rospotrebnadzor a averti de l'épidémie de peste à Madagascar

Dans huit districts de Madagascar, 16 cas de peste parmi la population ont déjà été enregistrés, dont quatre mortels, a indiqué Rospotrebnadzor en se référant aux données du ministère de la Santé du pays africain. Comme il est précisé, sur les cinq cas de peste confirmés en laboratoire, dans trois cas, il existait une forme pulmonaire chez les deux buboniques. Septembre-avril est la période la plus dangereuse pour la propagation de la maladie. Les risques liés à la propagation de cette maladie focale naturelle dangereuse doivent être pris en compte par les Russes, y compris les touristes qui organisent des voyages à Madagascar. L'infection est transmise à une personne par contact avec des animaux infectés, principalement des rongeurs, ainsi que par la piqûre de puces. Actuellement, la peste est traitée avec des agents antibactériens. Les cas de peste causés par les mauvaises conditions sanitaires de la population sont constamment enregistrés à Madagascar depuis 1980. Pendant un an dans le pays, en moyenne, la peste est touchée par 300 à 600 personnes. Cela représente 45% de tous les cas de peste sur le continent africain. L’année dernière, l’épidémie de peste a touché, entre autres, les grandes villes de Madagascar – Antananarivo, Tuamasin. .

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.